No. 116: Brouillon lettre B de V au Comte de Grasse - 1781/09/27

ReadAboutContentsHelp

Pages

1
Complete

1

Lettre de m de viomenil a m. de grasse comandant La m? navalle dans la baye de chesapeacke.

a Williamsbourg le 27 7bre 1781

je métois flatté Monsieur le comte que jaurois l'honneur et le plaisir de vous rendre mes devoirs a bord de la ville de paris, dans la matinée du 23. mais vos ordres a m. de La villes brunes de continuer du marche mayant privi de cet agrément, je ne veus pas manquer la premiere occasion que je puis trouver de vous faire mon compliment sur la distinction et lutilité des differents partis que vous aves scu prendre pour prévenir lescadre angloise dans la baye de chesapeacke comme pour lattaquer quoyque vos équipages fussent tres affaiblés l'orsquelle pouvoit etre un obstacle a votre réunion a m. de barrat; cette conduitte vigoureuse a facilité la junction de tous les moyens de terre qui pouvoient operer la défection totale des trouppes aux ordres du Lord cornwallis, puis qu'il nous a attendu quelque soient ses talents, et sa résolution il ne poura pas nous échapper. et ce sera encor aux moyens de transport, et a la protection que vous donnes a notre armée, que nous devrons cet avantage; M. de la villes brunes qui est venu nous prendre par vos ordres sest conduit avec tant de zèle et dactivite, pour accelérer notre embarquement a annapolis, et notre débarquement au pres de Williamsburg, il y a

Last edit 3 months ago by Stephen
2
Complete

2

d'ailleurs été si honette pour tout cequi compose notre petitte armée quil ny a qui que ce fait qui ne luy doive reconnoissance, cest un temoygnage Monsieur le comte que je me fais un devoir, et que je me plais a luy rendre aupres de vous.

M. Lèé gouverneur du maryland, homme considerable, et considéré qui nous a rendu et de bonne grace tous les services imaginables, au moment de notre arrivèé et pendant notre embarquement a annapolis, mayant témoygné le plus grand desir qu'il fut fait justice a la réclamation motivée que jay lhonneur de vous adresser cyjoint avec sa traduction, ayes la bonté Monsieur le comte d'etre favourable a cette demande pour peu que le compte qui vous sera rendu a cet egard soit conforme a cequi est exposé dans la ditte reclamation, je vous supplie encor de recevoir avec bonté lhomage du respectueux attachement avec lequel jay lhonneur detre Monsieur le comte votre tres humble et tres obeissant serviteur

Last edit 3 months ago by Stephen
Displaying all 2 pages