2

OverviewTranscribeVersionsHelp

Facsimile

Transcription

Status: Needs Review
Show Translation

et leurs distinctions; s'il est permis de le dire; cepandant il est essanssiel que
vous sassies; que j'ay pris a des grenadiers anglois a bonafort sur la falde; pres du
petit munden; huit pieces de canon; etant a la tete de ma compagnie de chasseur
suivi de cent cinquante voluntaires a mes ordres; dela ce qui me valu la croix de St.
Louis; en ytalie je contribuay beaucoup; a prendre un gros chatau nomé castillioni
sur un scarpement effreyant ou il y avoit six cent pandoures ou barbés; nous
l'escaladames avec des echelles; et moy le premier j'entray par une meurtriere
ou je me defandis asses longtemps; pour doner le moyen aux miens d'antrer; et
nous primes le chateau a coup de bayonette. Mr. le marechal de belleille me fit
doner une gratification de huit cent francs; qui etoit beaucoup plus; qu'on en donoit
dans ces temps la; sur tout a un lieutenant comme je l'etois; je pouvois encore
vous cyter des circonstances nerveuses; ou je me suis trouvé; mais je vous ennuyerois
j'en reviens mon general a la grace que je vous demande; sil n'y a pas d'obstacle
a l'obtenir; je seray tres flaté d'avoir un temoinage non Equivoque de votre
satisfaction;

receves les assuransses bien sinsseres du respet avec lequel j'ay l'honneur d'estre

Monsieur

votre tres humble
et tres obeissant serviteur
Le b[a]ron de L'Estrade Lieutenant
colonel de gatinois

Notes and Questions

Nobody has written a note for this page yet

Please sign in to write a note for this page