1937_ExcavationDiaryVol1_FRENCH

ReadAboutContentsVersionsHelp
page_0001

page_0001

[imprint: ANTIOCH DIARY]

I

CAMPAGNE DE 1937 Premier rapport, 22 Mars - 5 Avril 1937. -----PERSONNEL

Les fouilles d'Antioche ont repris le Lundi 22 Mars 1937, après quelques jours de préparation. Le personnel de l'Expédition comprend:

Jean Lassus Directeur-Adjoint Frédéric Waagé Recorder Mrs Dorothy Waagé Mrs Victoria Athanassiou Assistant recorder Apostolos Athanassiou Ingénieur Fadeel Saba photographe William Gad Chargé des mosaïques Adib Ishak secrétaire Reis Berberi Reis Mahmoud Georges Reynolds. Chargé du nettoyage des monnaies Enfin nous avons engagé un dactylographe, Georges Chamy, pour les documents en français.

INSTALLATION

Les services de l'expédition sont installés, comme les années précédentes, dans le vaste Khan, appartenant à Nafez bey Adali, et situé à la sortie de la ville sur la route d'Alep. Le personnel français et américain habite la maison Belge, dans le quartier turc

Ces deux bâtiments ont été remis en état soigneusement avant l'arrivée de l'expédition: de nouveaux ateliers photographiques ont été installés, pour permettre la mise en place des appareils achetés à l'expédition

Last edit 12 days ago by Greg S.
page_0002

page_0002

[Imprint: ANTIOCH DIARY]

2

de Chicago. Les salles du catalogue ont été réorganisées, un plafond posé le sol cimenté, de nouvelles étagères construites. L'installation électrique a été partout revisée et améliorée. Façades et intérieurs ont été reblanchis.

Le Musée d'Antioche n'étant pas terminé, les antiquités qui lui ont été attribuées dans le partage de Juillet dernier, et en particulier les 110 panneaux de mosaïques qui lui appartiennent restent entreposés dans nos magasins; ils ne nous laissent aucune place pour les mosaïques à découvrir. J'ai écrit à ce sujet une lettre de protestation au Directeur des Antiquités.

La maison de ville est elle aussi en bon état; de travaux dans le cabinet de toilette des domestiques on permis de constater que le tuyau d'adduction d'eau potable traversait la fosse d'aisance. J'en ai fait modifier le parcours. Quatre personnes seulement, plus deux domestiques, habitant la maison, j'ai renoncé pour le moment à louer la maison voisine.

AUTOMOBILES

Le deux automobiles de l'expédition sont par contre en mauvais état: malgré une révision et des réparations coûteuses, la camionnette perd de l'huile, et demande sans cesse de nouveaux travaux. Le camion, toujours en panne, a des freins très insuffisants. Cette situation, apparut au bout de quelques jours si préjudiciable au travail que j'ai câblé le 27 Mars à Princeton pour demander l'envoi d'urgence de nouvelles voitures. Le décauville repeint est en très bon état, l'outillage renouvelé our vérifié.

Last edit 12 days ago by Greg S.
page_0003

page_0003

[Imprint: ANTIOCH DIARY]

3

VISITEURS

Le nouveau Directeur du Musée d'Antioche M. Pierre Merlat, agrégé de l'Université, est venu nous voir dès notre arrivée. Il se propose d'aider l'expédition dans toute la mesure de ses moyens. M.H. Seyrig que nous n'avions pas rencontré à Beyrouth (il se trouvait au Congrès d'archéologie de la Société des Nations au Caire) est venu nous rendre visite, accompagnant M. et Mme René Dussaud, M. Dussaud, ancien conservateur des antiquités orientales au Musée de Louvre, dont le rôle a été si considérable pour la participation de la France aux fouilles, nous a dit toute sa satisfaction pour la méthode et les résultats de l'expédition. Nous avons également reçu M. Charles Dugas, professeur d'archéologie à l'Université de Lyon, M. André Parrot, directeur des fouilles du Musée de Louvre à Mari, et M. Tellier son assistant, M. Scheffer, directeur des fouilles à Musée de Louvre à Ras-Schamra et Mme Scheffer, M. Haynes, architecte de la mission de l'Oriental Institute à Persépolis. Ces archéologues ont été reçus à déjeuner ou à dîner par l'expédition. L'hotel du tourisme étant plein, à l'occasion des fêtes de Pâques, nous avons mêmes eu le plaisir de pouvoir offrir une chambre dans la maision de l'expédition à M. et Mme Dussaud, à M. Seyrig, à M.M. Parrot et Tellier et à M. Haynes.

Les touristes qui viennent voir la collection de mosaïques sont toujours nombreux et enthousiastes. Nous nous efforçons, avec quelques difficulté, à ne les accepter qu'entre 2h. et 4 h. pour que leur passage nuise le moins possible au travail de l'expédition.

Last edit 4 days ago by Lynda
page_0004

page_0004

[Imprint: ANTIOCH DIARY]

4

TRAVAIL

Le travail accompli au coure de ces deux semaines sur le chantier correspond aux deux chapitres du programme que nous nous sommes fixés à:

{recherches {mosaïques

RECHERCHES TOPOGRAPHIQUES 16.P.

En ce qui concerne le premier point, nous avons repris les travaux en 16 P, où nous les avions laissés la saison passée. La fouille avait été arrêtée, à l'arrivée du Comité, au moment où elle montrait les restes de la disposition de la rue monumentale de l'Antioche Antique pavement, caniveau, fondation des colonnades, canalisations de poterie jadis cachées sous le sol du portique, boutique, voie accessoire en arrière des boutiques. Ce schéma concordant entièrement avec celui de 19 M (Main Street dig3) même pour les dimensions respectives de chaque partie, nous connaissons désormais l'essentiel, en plan, de cet ensemble caractéristique, le schéma ci-joint en fournit la preuve: nous sommes encore, malheureusement, bien peu au fait de l'élévation.

Au travers de ces restes, nous distinguions différents niveaux, tous antérieure à l'établissement de la rue à colonnades. Sous la rue elle-même, dont nous avions laissé en place le pavement le plus récent, nous pouvions découvrir de traces de son histoire.

C'est à cette double tâche que je me suis attaché tout d'abord - et les résultats provisoires de la fouille souvent arrêtée par la nécessité de relever et de photographier les nouveaux éléments mis à jour - sont de nature

Last edit 4 days ago by Lynda
page_0005

page_0005

This page is not corrected, please help correct this page

Records 1 – 5 of 148