163v

OverviewTranscribeVersionsHelp

Here you can see all page revisions and compare the changes have been made in each revision. Left column shows the page title and transcription in the selected revision, right column shows what have been changed. Unchanged text is highlighted in white, deleted text is highlighted in red, and inserted text is highlighted in green color.

79 revisions
jessehurlbut at Oct 21, 2020 04:55 AM
jessehurlbutjessehurlbutjessehurlbutjessehurlbutjessehurlbutyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimGrammaticusOFkrimmaschkrimmaschyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimyasmin_ibrahimMarie RichardsMarie RichardsMarie RichardsMarie RichardsMarie RichardsMarie RichardsMarie RichardsMarie RichardsMarie RichardskrimmaschkrimmaschkrimmaschkrimmaschkrimmaschkrimmaschkrimmaschkrimmaschkrimmaschkrimmaschkrimmaschkrimmaschkrimmaschMarie RichardsjessehurlbutjessehurlbutjessehurlbutjessehurlbutfreyjawarukrimmaschkrimmaschkrimmaschfreyjawarufreyjawarufreyjawaruLaura K. Morreale LLC

163v

A

Qui se destempre en cors humain
Quant alquns malage lencombre
Mais ele nest mie du nonbre
Des .vii ars de philosophie
Ains est .i. mestiers qui salie
Al cors dome de mal saner
Et de maladie garder
Tant com il se maintient en vie
Et por ce liberals nest mie
Cal ele set du cors garir
Calcune fois covient porrir
En nule riens liberals est
Ne france qui de terre est
Et por ce que science sert
Al cors humain francise pert
Mais celes qui alarme servent
Liberal non amont deservent
Car li hom doit liberals estre
Si com cose de molt noble estre
Comme cele qui de deu muet
Et a deu revenir sen veut
Et par cest art liberal sont
Que lame tote france font
Et ensegne que on doit faire
Proprement en cascon afaire
De ceste est droite la raison
Parcoi ars liberaus a non
Qui le fait lame liberal
Et delivre est de tot mal
De ceste sest musique lune
Qui si bien sacorde a cascune
Que par lui concordees furent
Les .vii. ars si com eles durent
De ceste li cant sont estrait
Qui en sainte [e]glise sont fait
Tote acordance et estrument
Qui ont dedens acordement
Qui de musique a la science
De tote rien a lacordance
Tote rien qui de bien se paine
A concordance sera maine
La setime est astrenomie
Qui est fins de tote clergie
Ceste ensegne raison en querre
Des coses en ciel et en terre
Qui par nature faites sont
Ja si lonctaines ne seront
Castrenomie sauroit bien
Raison sauroit en tote rien
Deus fist tote rien par raison
A cascune dona son non

B

Par cest art fu premiers aquise
Tot autre science est aprise
Et decres est divinites
Parcoi tote crestientes
Est coverture a droite foi
De deu servir le sovrain roi
A qui tos biens se done et lie
Et fist tote astrenomie
Et ciel et terre et les estoiles
Comme cil qui est si drois voiles
De tot le monde governer
Qui riens ne puet sans li durer
Cest li haut astrenomiens
Car il set tot et mals et biens
Concil qui fut astrenomie
Com soloit tenir por amie
Car cest .i. ars de molt noble estre
Qui bien sages en porroit estre
Et est la science qui soit
Parcoi on conoist plus a droit
Comment li mons est compasses
Et dautres coses molt dasses
Par lui seule furent trouvees
Les .vii. ars que io ai nomees
Sans eles que nus ne porroit
Savoir dastrenomine a droit
Tant fust sages ne poestis
Calsi con hace veautre ostis
De macon ou de carpentier
Son estrument a son mestier
Porcoi il forme sa maistrie
Tot alsi par droite maistrie
Si sont li .vii. ars estrument
Dastrenomaie et fondement
Par lor sens et par lor maniere
Li prudome ca en ariere
Roi et prince et grant segnor
Metoient tres tot lors labor
En savoir les ars de clergie
Por entendre astrenomie
Tant quil ensavoient lor part
Car il savoient par lor art
Et lonc la volente devine
Maint grant afaire et maint covine
Qui avenoient par le monde
Si ne prisoient nisune onde
Que par laighe sen va saillant
Tant que tote terre est faillant
Concil que la raison savoient
Des coses quen terre avenoient
Si estoit costume a cel tans

C

Que nus sers hom a autre gens
Ne nus bas hom ne nus vilains
Tant fust de grant rikece plains
Nosoit des .vii. ars riens aprendre
Por les gentiels que tot entendre
I voloient li principal
Que france fuissent et liberal
Si lor misent par tel raison
Les .vii. ars liberals a non
Et adroit car si fances sont
Que larme tote fance font
Et sont si adroit ordenees
Et si entierement donees
Comme ni puet rien oster ne metre
Tant se seust on entremetre
Por cose com i remuast
Que tot ne desfigurait
Eles sont si faiter adroit
Que riens ne puet muer son droit
Nus hom qui soit en tot le monde
Tant soit de science parfonde
Paiens juis ne crestiens
Nes puent contrester de riens
Qui les .vii. ars adroit saroit
En totes lois creus seroit
Car nus ne porroit contrester
De cose quil volsist prover
Par raison veir ne porroit
Quant quil volroit et tort et droit
Si est faus qui guide savoir
A droit nule cose de voir
Qui a clergie sapartiegne
Por nule cose qui aviegne
Se par miracle ne savoit
De deu qui tot faire porroit
Se des .vii. ars ne set ancois
Trestot ne li valdroit .i. pois
A ce quil peust riens mostrer
Ne faus ne voir adroit prover
Car en totes lois sont creves
Par tot ou eles sont leves
Nus nest tant soit de lois diverse
Que sil entre tel gent converse
Mais quil sache riens des .vii. ars
Adroit ne prover de lor ars
Et nule riens de lors usage
Qui ne soit creus comme sage
Ne ja ne sera si paiens
Ne nus juis ne crestiens
Li peust de rien contredire
De cose quil en volsist dire

D

Ne sont pas lois ne decretales
Caltres gens tenptoient a males
Les constitucions qui sont
Por ce caltres tienent et font
Totes lois as .vii. ars se tienent
Totes les croient et retienent
Ou il a gens qui rien ne sachent
Car totes raisons si atachent
Par tos lieus par totes saisons
Sont adoit voires lor raisons
Ne sont pas science muable
Car tot lor mes lor sont estable
Si laisserons deles atant
Puis coi aves ca avant
De lor sens et de lor a faire
Si vos devons apres retraire
De nature et que cest briefment
Que deus cria premierement
Ains quil feist nul autre bien
Cal monde apartenist de rien
Si en devons premerains lire
Por mieus le monde apres descrire
Car ele muet le firmament
Et tote riens ca movement
Les estoiles muet et fait vivre
Quanques on voit sor terre vivre
Par li torne li firmamens
Et por ce que totes les gens
Ne sevient pas bien que ce monte
Es longerons .i. poi cest conte
Por faire entendre quest nature
Por mieus entendre le nature
Du monde apres si vus dirons
Sentendre voles les raisons

De nature comment ele
Oevre et que ce est

Dame deus fist premiers nature
Cest ce par coi tote riens dure
Qui desus ciel sont ordenee
Et par lui vit tote riens ne
Sans nature ne puet riens estre
Por ce le covient premiers estre
Les gens norrist les gens saisone
Et la ou deus veut sabandone
Tosjors oevre diversement
Et nature fait ensement
Que fait la hace al carpentier
Qui maniere a de recourier
De la hace et la sen vient
Ou cil ladrece quil atient
Par la hace est luevre achevie

[Top margin: .C.lxviii.]

163v

A

Qui se destempre en cors humain
Quant alquns malage lencombre
Mais ele nest mie du nonbre
Des .vii ars de philosophie
Ains est .i. mestiers qui salie
Al cors dome de mal saner
Et de maladie garder
Tant com il se maintient en vie
Et por ce liberals nest mie
Cal ele set du cors garir
Calcune fois covient porrir
En nule riens liberals est
Ne france qui de terre est
Et por ce que science sert
Al cors humain francise pert
Mais celes qui alarme servent
Liberal non amont deservent
Car li hom doit liberals estre
Si com cose de molt noble estre
Comme cele qui de deu muet
Et a deu revenir sen veut
Et par cest art liberal sont
Que lame tote france font
Et ensegne que on doit faire
Proprement en cascon afaire
De ceste est droite la raison
Parcoi ars liberaus a non
Qui le fait lame liberal
Et delivre est de tot mal
De ceste sest musique lune
Qui si bien sacorde a cascune
Que par lui concordees furent
Les .vii. ars si com eles durent
De ceste li cant sont estrait
Qui en sainte [e]glise sont fait
Tote acordance et estrument
Qui ont dedens acordement
Qui de musique a la science
De tote rien a lacordance
Tote rien qui de bien se paine
A concordance sera maine
La setime est astrenomie
Qui est fins de tote clergie
Ceste ensegne raison en querre
Des coses en ciel et en terre
Qui par nature faites sont
Ja si lonctaines ne seront
Castrenomie sauroit bien
Raison sauroit en tote rien
Deus fist tote rien par raison
A cascune dona son non

B

Par cest art fu premiers aquise
Tot autre science est aprise
Et decres est divinites
Parcoi tote crestientes
Est coverture a droite foi
De deu servir le sovrain roi
A qui tos biens se done et lie
Et fist tote astrenomie
Et ciel et terre et les estoiles
Comme cil qui est si drois voiles
De tot le monde governer
Qui riens ne puet sans li durer
Cest li haut astrenomiens
Car il set tot et mals et biens
Concil qui fut astrenomie
Com soloit tenir por amie
Car cest .i. ars de molt noble estre
Qui bien sages en porroit estre
Et est la science qui soit
Parcoi on conoist plus a droit
Comment li mons est compasses
Et dautres coses molt dasses
Par lui seule furent trouvees
Les .vii. ars que io ai nomees
Sans eles que nus ne porroit
Savoir dastrenomine a droit
Tant fust sages ne poestis
Calsi con hace veautre ostis
De macon ou de carpentier
Son estrument a son mestier
Porcoi il forme sa maistrie
Tot alsi par droite maistrie
Si sont li .vii. ars estrument
Dastrenomaie et fondement
Par lor sens et par lor maniere
Li prudome ca en ariere
Roi et prince et grant segnor
Metoient tres tot lors labor
En savoir les ars de clergie
Por entendre astrenomie
Tant quil ensavoient lor part
Car il savoient par lor art
Et lonc la volente devine
Maint grant afaire et maint covine
Qui avenoient par le monde
Si ne prisoient nisune onde
Que par laighe sen va saillant
Tant que tote terre est faillant
Concil que la raison savoient
Des coses quen terre avenoient
Si estoit costume a cel tans

C

Que nus sers hom a autre gens
Ne nus bas hom ne nus vilains
Tant fust de grant rikece plains
Nosoit des .vii. ars riens aprendre
Por les gentiels que tot entendre
I voloient li principal
Que france fuissent et liberal
Si lor misent par tel raison
Les .vii. ars liberals a non
Et adroit car si fances sont
Que larme tote fance font
Et sont si adroit ordenees
Et si entierement donees
Comme ni puet rien oster ne metre
Tant se seust on entremetre
Por cose com i remuast
Que tot ne desfigurait
Eles sont si faiter adroit
Que riens ne puet muer son droit
Nus hom qui soit en tot le monde
Tant soit de science parfonde
Paiens juis ne crestiens
Nes puent contrester de riens
Qui les .vii. ars adroit saroit
En totes lois creus seroit
Car nus ne porroit contrester
De cose quil volsist prover
Par raison veir ne porroit
Quant quil volroit et tort et droit
Si est faus qui guide savoir
A droit nule cose de voir
Qui a clergie sapartiegne
Por nule cose qui aviegne
Se par miracle ne savoit
De deu qui tot faire porroit
Se des .vii. ars ne set ancois
Trestot ne li valdroit .i. pois
A ce quil peust riens mostrer
Ne faus ne voir adroit prover
Car en totes lois sont creves
Par tot ou eles sont leves
Nus nest tant soit de lois diverse
Que sil entre tel gent converse
Mais quil sache riens des .vii. ars
Adroit ne prover de lor ars
Et nule riens de lors usage
Qui ne soit creus comme sage
Ne ja ne sera si paiens
Ne nus juis ne crestiens
Li peust de rien contredire
De cose quil en volsist dire

D

Ne sont pas lois ne decretales
Caltres gens tenptoient a males
Les constitucions qui sont
Por ce caltres tienent et font
Totes lois as .vii. ars se tienent
Totes les croient et retienent
Ou il a gens qui rien ne sachent
Car totes raisons si atachent
Par tos lieus par totes saisons
Sont adoit voires lor raisons
Ne sont pas science muable
Car tot lor mes lor sont estable
Si laisserons deles atant
Puis coi aves ca avant
De lor sens et de lor a faire
Si vos devons apres retraire
De nature et que cest briefment
Que deus cria premierement
Ains quil feist nul autre bien
Cal monde apartenist de rien
Si en devons premerains lire
Por mieus le monde apres descrire
Car ele muet le firmament
Et tote riens ca movement
Les estoiles muet et fait vivre
Quanques on voit sor terre vivre
Par li torne li firmamens
Et por ce que totes les gens
Ne sevient pas bien que ce monte
Es longerons .i. poi cest conte
Por faire entendre quest nature
Por mieus entendre le nature
Du monde apres si vus dirons
Sentendre voles les raisons

De nature comment ele
Oevre et que ce est

Dame deus fist premiers nature
Cest ce par coi tote riens dure
Qui desus ciel sont ordenee
Et par lui vit tote riens ne
Sans nature ne puet riens estre
Por ce le covient premiers estre
Les gens norrist les gens saisone
Et la ou deus veut sabandone
Tosjors oevre diversement
Et nature fait ensement
Que fait la hace al carpentier
Qui maniere a de recourier
De la hace et la sen vient
Ou cil ladrece quil atient
Par la hace est luevre achevie

[Top margin: .C.lxviii.]