166v

OverviewTranscribeVersionsHelp

Facsimile

Transcription

A

Et la vois dun home bien pres
Cors de ceval de senglier teste
Molt a en lui orible beste
Et la coe dun olifant
.ii cornes dune onde de grant
Dont lune sor son dos abat
Tant com de lautre se combat
Noirs est et beste molt orible
En aighe et en terre penible
Si sont torel qui tot blou sont
Qui grosse teste et bouce ont
Si large que la fendeure
De lune oreille a lautre dure
Cornes quenviron lui remuet
Quant prise est douter ne la peut
En ynde autres bestes i a
Con apele mantocora
Vis dome et .iii. oreilles ens
Li sont en la bouche de dens
Eus de chievre cors de lion
La coe dun escorpion
Vois de serpent qui par dous cans
Atrait et devore les gens
Et es plus isnele daler
Que nest uns oisieaus de voler
Bues i a qui pies reons ont
Et .iii. cornes en mi le front
Une beste i a de bel cors
Con apele monoceros
Cors de ceval pies dolifant
Teste de cerf vois clere et grant
Coes hautes com porcel ont
Et une corne en mi le front
Qui de longor a .iiii. pies
Droite et ague comme espies
Quant que ele ataint devant li
Desront et de piece parmi
Sele est prise par nul engien
Si se laist morir de desdaing
Mais ele ne puet estre prise
Fors que par une virge a devise
Bien paree com li desceovre
Et cele son giron li oevre
Lors sen vient la beste tantost
A la pucele et si sendort
En son Giron molt simplement
Et lors le prent on en dormant
Unes grans bestes a en ynde
Trop fieres si ont color ynde
Et cleres taches par lor cors

B

Qui sont si crueuses et fors
Tygris ensi les apele on
Et corent de si grant randon
Que quant li veneor i sont
Por prendre altres bestes qui sont
Jamais diluec nescaperoient
Se par la voie ne getoient
Mireors voirre et quant il voient
Lor ymages si les conjoient
Et quident soient lor faon
Si vont entor et environ
Et tant les defrotent as pies
Que quasses les ont et brisies
Et lors ne troevent riens iki
Et cil sen escapent ensi
Alcunes fois pensent ensi
Quant lor formes voient iki
Et sovent en sont si espris
Con les porroit prendre tos vis
Sira .i. autre beste encore
Con apele le cassitore
Que quant on le chace por prendre
Si se castre as dens sans atendre
Et laise a ceaus ce quil enquierent
Ensi a salvete se fierent
Une petite beste i a
Comme soris une boce a
Con apele muscaliet
Cele part sont li arbre sec
Qui parlerent a alixandre
Une beste ja salemandre
Qui en fu vit et si sen paist
De cele une laine si naist
Dont on fait ceintures et dras
El fu durent si nardent pas
Sira unes soris si grans
Comme cas et fors et corans
Li lion sont en oriant
Pies ont et coe el pis devant
Sont grant force plus caltre beste
Al tierc jor vient ses faons paistre
Si com resusciter de mort
Les eus tient overt quant il dort
La trace de ses pies desfait
A sa coe quant il sen vait
Por les veneors qui por prendre
Le chacent por avoir et vendre
Ne Grieve home petit ne grant
Quant on lasaut il se desfent
Son maistre crient quant bat .i. chien

C

Devant lui et le conoist bien
La lionese a premier an
A .v. faons por cascun an
En a .i. mains jusquen la fin
Vait sa porteure a declin
La est une beste tant fiere
Petite est et de tel maniere
Que nule beste nest seure
Devant li et a tel nature
Que li lions le doute et fuit.
Car sovent locit et destruit
Un autre cele part converse
Qui a color mainte et diverse
Blance et noire si comme painte
Pantere a non bele est et cointe
Et naist si grans odors enlui
Que les bestes vont apres lui
Quant une fois sest saoule
De sa venison ca trove
Si dort .iii. jours entierement
Et quant sesveille un odor rent
Si souef de sa bouce fors
Que les bestes i corent lors
Por sentir cele grant odor
Fors li serpens qui bone odor
Grieve si quil en muert sovent
Cele beste na selement
Cun faon et quant ele doit
Faoner si a tel destroit
Cas ongles ront sa marist lors
Tant que li faon en sont fors
Mais jamais plus faon naura
Quant ensi desciree la
Une maniere de jument
I a qui conchoivent au vent
En capadoce la contree
Mais nest que .iii. ans lor duree
Cele part sont li olifant
Grant beste et fort et combatant
Qui sanc lor mostre devant eus
Sen sont plus fier et orgoilleus
Por tot lieus sosent bien enbatre
En ynde soloient combattre
Cil dynde et de perse sovent
Car bien en porte une tor grant
De fust; plaine de gent armee
Et siest sor son dors fermee
Un boiel ont par de devant
Dont il manguent lorge grant
Dont bien prent .i. home et devore

D

Et englotist en petit dore
Li gens alixandres qui fu
Rois et bons clers de grant vertu
Qui sen ala par mainte terre
Plus por cherkier et por enquerre
Com cil qui combatre se dut
Qui les olifans orent duit
Et aprist de combatre aplain
Si fist faire vaiscieaus darcain
Si com home plain de feus
Que il menoient devant eus
Por combatre a celes gens
Qui erent avoec les olifans
Et quant holifant getoient
Lor boiel dont les gens tuoient
Si ardoient lor musieaus tuit
Tant que il les orent siduit
Caprocher nosoient les homes
Por la samblance de lor formes
Ains metoient lor boiel haut
Car il quidoient que si chaut
Fuissent tot li autre com cil
Ensi esciva cel peril
Alixandres que molt fu sages
Et aquist icels gens salvages
Et donta si les olifans
Que mal nosoient faire as gens
Olifant vont molt simplement
Ensamble et molt a concordant
Et quant encontrent les chies baissant
Ensi com il les salvaissent
Dont li dent que dyvoire sont
De molt froide nature sont
Ligne drap quant desore est mis
Nart pas quant on met carbon vis
Tantost com on desus le met
Por la froidor quen hyvoir est
Nont faons cune fois lonctans
Que lor ventre portent .ii. ans
.ccc. ans vit la soris douce
Sa compaignie het et saroude
Se la culuevre a li saert
Si labat et la vie en part
Ses faons ariere repont
Ou bot u culuevre ne sont
De dens aighe faone ades
Car sil estoit de terre pres
Jamais ne se releveroit
Car si os sont entier et droit
Es ganbes des le ventre as pies

[Top margin: .C.lxxi.]

Notes and Questions

Please sign in to write a note for this page

Marie Richards

Line 5th from bottom: punctuation sign (virgule above, point below).