BnF. Bibliothèque de l'Arsenal. Ms-3516

ReadAboutContentsVersionsHelp
165r

165r

A

Et on jetait une pierre ens Ou une planete pesans Quant enmi la terre venroit Ele se tenroit iluec droit Que plus ne porroit avaler Ne que porroit haut monter Fors tant que par son fort chaoir Li donroit plus alcun pooir Quele carroit plus en parfont Mais tantost revenroit amont Tant quele seroit tot enmi Ne jamais ne mouroit diki Car or seroit ele ingalment Par tot ensus du firmament Qui ades torne nuit et jor Et par la vertu de son tor Ne puet riens aprochier de li Qui puist ains se trait loig de li Dont asses poes la nature Entendre par ceste figure

[Diagram: Two red concentric cirlces contain a vertical tunnel. An object floats in the middle of the tunnel. Within the inner circle are two words, split on either side of the tunnel: Te-re Per-cie]

Et sen .ii. lieus estoit partie Dont .i. pertrus feist trencie Et lautre alsi com une crois Et .iiii. home esteusent drois A .iiii. chies de .ii. partie Se si fuissent apareillies Li un desus lautre desos Une pierre eust cascuns Si jetast cascun sa pierre ens Que quele fust petite u grans Jus venroient jusques enmi Sans jamais removoir diki Sa force nes entraoit on Et se tenroit tot environ Lune a lautre por prendre lieu Cascune devers le milieu Se les estoient dun seul pois Si venroient alcunefois Alsi tost lune contre lautre Et nature ne feroit autre Cascune vers lautre verroit Si com il apers ci endroit

B

[Diagram: Two red concentric circles with a vertical and a horizontal tunnel crossing in the middle. There is one object in the center where the tunnels join and two objects in each arm of the cross.]

Et se lor pois oni nestoient De cel lieu dont ele kerroient Cele qui plus pesans seroit Plus tost envers le milieu se tenroit Et les autres tot entor li Si com ceste figure ci

[Diagram: Two red concentric circles with two tunnels crossing in the center. There is an object at the outer end of each arm of the cross.]

Si porroit on tant jeter sus Que plain seroient li pertuis Ensi comme il furent avant Et si vos en sofise atant

[Diagram: Two red concentric circles with two tunnels crossing in the middle. There are eight objects stacked in the vertical tunnel. There are two objects on the horizontal ends. The horizontal arms each also contain two more objects located just before the intersection with the vertical tunnel.]

Coment la terre est reonde

Ore oes apres sil vos plaist Comment la terre reonde est Qui tant porroit en haut monter En lair quil peust regarder La terre par vals et par plaignes La hautece des grans ,montaignes Et les grans valees parfondes Les flos de mer et les grans ondes Si sanbleroient tot de voir Envers la terre altant valoir Com il feroit .i. ceveul domme Sor .i. doi et sor une pome Mons ne valee ne hautece Ne tot le monde reondece Ne que li pingons ou la quaille Que les frances de la nef taille

C

La terre covient reonde estre Que plus de bien i puisse naistre Si vos dirons apres porcoi Li mondes est reons en soi

Porcoi deus forma le monde reont

Deus forma le monde reont Car de totes formes qui sont Tant aient diverse maniere Ne puet nule autre si pleniere Ne tant por prendre par nature Com fait la reonde figure Car de totes est la plus ample Dont prendre poes tel example Il nest nus hom tant soit soltieus Ne en oevre tant ententieus Que ja peust por nule rien Faire dautre tant demairien De metal de piere ou de fust Un vaiscel que si ample fust Ne tant tenist en nul endroit Comme cil qui reons seroit Ne qui ensoi tant por preist Ne figure que tant tenist Nesi porroit ensi avoir De totes pars par nul pooir Que nul sens que peust entendre Quil ne li covenist por prendre Altre lieu que celui devant Fors la reonde seulemant Qui tot entor se puet movoir Si caltre lieu ne pot avoir Fors le premier ne passer roie Du lien ou ele se tient coie Dont veoir poes la faiture Par une quaree figure Mete desus une reonde Ou autre qui ne soit reonde Si les face torner ans .ii. Li angle prendront divers leus De cele qui reonde niert Que la reonde pas ne quiert

[Diagram: a circle in red ink containing two intersecting squares, rotated at 45 degrees]

D

Encore ja une autre cose Il na riens de sosciel enclose Tant soit de diverse faiture Qui ja se peust par nature Si tost movoir com la reonde Por ce fist deus reont le monde Que mieus se peust acomplir Et de totes pars a emplir Car il ne veut Riens laissier vuit Et volt quil tornast jor et nuit Car movement covient avoir Al ciel qui trestot fait mouvoir Isnelement movoir covient Celi ou tant movement vient Car tos li mondes dou ciel muet Sans le ciel riens movoir ne puet

Dou movement dou ciel et des planetes et de la petite de la terre envers le ciel

Deus dona al ciel movement Qui va si tres isnelement Plus que nus ne porroit penser Mais il ne vos puet pas sambler Por la grandor ne quil feroit A alcun home qui veroit De bien loig .i. ceval corant Par sus une montaigne grant Et se ne li sambleront pas Quil alast a paines le pas Et quant plus loig li sambleroit Mais tost aler li aparroit Et li ciels qui est si ensus Que sune piere estoit lasus Si haut com les etoiles sont La plus pesant de tot le mont Et fust de metal u de plom Si preist de chaoir en son Cest cose provee et seue Quele ne seroit pas cheue Sor la terre dusca .c. ans Issi est loig issi est grans Que trestote la terre entor Na vers le ciel point de grandor Ne que li poins quen mi seroit Envers le plus grant cercle aroit Que nos puison sor terre faire Ja si grant ne sariens portraire Suns hom estoit ou ciel lasus Et regardait vers terre jus

[Top-right corner of the page, in pencil: 165 Note in right margin, next to lines 41-44 in pale brown ink (a later hand), Le lon entr le chiel et le tere ]

Last edit 3 months ago by jessehurlbut
165v

165v

A

Et la terre fust tote ardans Entor .com .i. carbons flamans Plus petite li sambleroit Que la menre estoile qui soit Ou ciel de terre en aval Fust en montaigne ou en val Et por ce le puet on savoir Que tost covient le ciel movoir Quant faire li covient son tor Entor la terre cascun jor Si com apercevoir poons Par le soleil que nos veons Al main lever vers oriant Et colcher de vers occidant Et puis apres a lendemain Le retroveromes bien main Car lors a il parfait son tor Que on claime natural jor Que jor et nuit en li contient Ensi va li solaus et vient Que ja daler nara repos Avoec le ciel si com li clos Qui fichies est en une roie Et torne quant ele tornoie Mais por ce quil a movement Contre le tor du firmament Si dirons un autre raison Sune mosche alait environ Une roe qui torniast Si que la mosche avec alast La roie avoeques li menroit Canchos maint tor Faire porroit Que la mosche arait fait .i. tor Et quele eust ale entor La roe juscal premier point Si entendes en autel point Le soleil aler et la lune Par une voi qui est commune Et .vii. planetes quel ciel sont Que tot par une voie vont Tot ades de vers oriant Et li ciels torne en occidant Si com nature les enguie Mais ci fenist une partie Por deviser en la seconde L a terre de la mapemonde Et la forme dou firmament Que jusques as estoiles descent

Chi commence la seconde partie

B

Puis que la terre est Si petite Comme nos lavons ci descrite Petit puet on prisier ses biens Vers la terre com ne fait fiens Envers gemes nenvers or fin Que riens ne valent en la fin Mais por ce quil nos est avis Quele est grans sen ferons devis Et si le vos deviseront Briement ensi com nus sarons

Coment la terre est de visee .en .iii. parties

Puis quentendu Avons la somme Comment la terre com la pome Est reonde de totes pars Dont nest pas habites li quars Que on sache du nule gent Et en .i. quartier seulement Si com li philosophe firent Qui paine et grant estude i misent Et por li le deviseron En .iiii. pars tot environ Dont par une pome poes Prendre example se vos voles Que parmi partie seroit En .iiii. quartiers tot endroit De lonc et de le par moities Et .i. quartier en preissies Sest en dissier la peleure Por mieus entendre la faiture Tot entiere parmi .i. plain Ou en milieu de vostre main Tant est de la terre habitee Dont lune moitie est clamee Orians et li altre occidant Et la ligne quen .ii. lieus fent Est droite ligne de midi Dont ces .iii. figures sont ci

[Diagram: three circles in red ink. The first is divided into quarters and contains three lines of text (label, black ink: la pome; fendue en; quatre). The second is edged on the right by a crescent moon-like line in red ink and contains four lines of text (label, black ink: la peleure; dun quartier; estendue; en plain). The third is edged with a thicker line and has the crescent moon shape in a slightly elevated position. It is divided horizontally in half with a red ink line and contains four lines of text (label, black ink: oriant; la droit lig; ne de midi occidant).]

Et en la fin de ceste ligne Si com el va par droite ligne Une cite veoir poons Caaron ensi a anon

C

Ele siet en milieu del monde Et fu faite tote reonde La fu trovee astrenomie Premierement par grant masstrie Cis lieus est dis li drois midis Car enmi le monde est asis Li autres chies di cele ligne Qui devers senestre se ligne Apele len septemtrion Et prent de .vii. estoiles non Qui se torne vers la tremaigne Qui premier les maroniers maine Et lautre ligne quest en mi Que li midis trence parmi En la fin devers oriant Si com li auctor vont disant Cest li terrestres paradis Ou adans fu cries jadis Cis lieus est oriant clames Car la nos est li solaus nes Que le ior nos rent environ Lautre chies occidant a non Car li iors faut et oscurcist Car li solaus cele part gist Ensi ont par ceste raison Les .iiii. pars del monde a non Li premiers contient oriant Et li secons ra occidant Midis li tiers et puis li quars Ra septentrion a sa part Que vos poes par ceste ensegne Entendre quele nus ensegne

[Diagram: circle in red ink divided in half horizontally with a red ink line, with a small crescent moon-shaped red ink line on the right-hand side, containing four lines of horizontal text (label, black ink: paradis; terrestre; orians; occidans). There is a second label, with the text running vertically from bottom to top, crossing the divididing line (label, black ink: Septemtrion; midis)]

Cist .iiii. lieu que io devis Qui en quartier sont assis De tote la terre du monde Covient avoir forme reonde Car nature done et raisons Que tos li mondes soit reons Por ce cest quartier entendes Si com tos fu areondes Or faisons dont de cest quartier Un cer reont tot entier

D

Et metons en i cele ligne Orians et occidans signe Por les figures a droit metre Dont ceste figure soit maistre

[Diagram: two concentric circles in red ink, with a small crescent moon-shaped red ink line on the right-hand side. The inner circle is divided into quarters with red ink lines and contains two lines of text divided into the four quarters (label, black ink: ori-ans; occi-dans).]

Apres soit cascune partie Ariere vers son non vertie Dont cascune sera li quars Sensoit ceste figure esgars

[Diagram: a circle in red ink, divided into quarters with diagonal red ink lines, containing in each quarter, from top (label, black ink: oriant; miedis; occidant; septen-trion).]

Tos cis lieus qui est habites Si est en .iii. pars devises Por ce coment par tel raison Faire .i. autre devision Dont li pars devers oriant Est apelee ayse le grant Dune roine cayse oc non Dame de cele region Altant tient despace Cis lieus seus Comme fait en des altres .ii. Por ce aise le grant a non Et dure de septemtrion Par oriant jusca midi Si com ceste figure ci

[Diagram: circle in red ink divided in half horizontally with a red ink line, containing, from top to bottom (label, black ink: oriant; ayse la grant; Septem-trion mi-die; occidant).]

Lautre partie prist son non Du roi qui europe ot non Por celui fu ele apelee Europe et est sa duree Doccidant en septentrion Et marche a aise par en son

[Top margin: .C.lxx.]

Last edit 3 months ago by jessehurlbut
166r

166r

A

Lautre est alfrique qui sestent De midi jus quen occident Alfrique dinfer est nomee Qui altant vaut com aportee Ensi en .iii. pars se devise Dont ceste figure est devise

[Diagram: a circle in red ink divided in half horizontally with the lower half divided again in half vertically. Within the different areas are five lines of text (label, black ink: oriant; ayse la grant; septem-trion midis; alfrique; occi-dant).]

Chi comence la Mapemonde

De ces trois pars Que jai nomee Tient cascune mainte contree Et maintes longes regions Dont nos dirons alquns les nons Et des bestes les nons daucunes Qui el pais sont plus communes Et dirons daucunes les formes Qui el pais sont veu dommes Des gens des bestes des poisons Qui sont en celes regions Si com li livres le devise Dont ceste mape fu orprise

De paradis terrestre et des fluns qui en naissent

La premiere region dayse Cest paradis li lieus plain daise Si plain de joie et de solas Que nus ni puet devenir las Nen viellir de nule partie Laiens est li arbres de vie Qui aroit mangie de cel fruit Jamais ne morroit ior ne nuit Mais nus hom aler ni porroit Sangles ou deus ne li menoit Car tos est clos de fu ardant Que juscas nues vait flamant Laiens une fontaine est Quen .iiii. fluns devise est Dont li un daus fison a non Ou Gange ensi lapele lon Sen vait par inde loing et pres Et sort dun mont orcabares Et siet par devers oriant

B

Et chiet en la mer doccident Li autre gyons ou nillus Rentre en terre .i. petit ensus Et par de dens terre sencort Tant quen la roge mer resort Et tot europe avirone Si quen .vii. parties se done Et va par egypte corant Tant quil rechiet en la mer grant Tygris et dont eufrates Sordent en ermenie apres Dune grant montaigne environ Qui mont pecoatus a non Et sen vont par mainte contree Jus ca tant quil ont encontree La mer moiene ou il se fierent Si com lor nature requierent De cha paradis tot entor A lieus molt dyvers en maint ter Car nos hom ni poroit trouver Point de son vivre nabiter Por bestes crueuses et fieres Qui la sont de maintes manieres La sont jaiant et caneleu Qui tot devorent comme leu

Dynde et de ses coses

Apres vint la contree dynde Qui dune aighe qui a non ynde Qui sort devers septemtrion En midi prent ele tel non Ceste ynde est close tot entor De la grant mer qui fait son tor En ynde siet probane une isle De .x. cites et mainte vile Qui cascun an a .ii. estes Et ii. yvers si a tempres Quil i a verdure tos jors Herbes et pres foilles et flors Dor et dargent molt plentiouses [Note in left margin: a; Note in right margin: .a.] La sont les grans montaignes dor De pieres et dautre tresor Mais ni ose aprocher hons Por les dragons por les griphons Unes bestes et sont salvages Qui ont cors de lions salvages Que bien en porte tot arme Un home quant la encontre Si a maint si delitable lieu Quil samble si esperitable Et dautres coses eurouses [Note in left margin: .b; Note in right margin: .b. indicates this line should be inserted after the line marked ".a." above.]

C

Que suns hom restoit dedens mis Il diroit que cert paradis

Des dyversites dinde

Dn ynde si naist [The capital should be 'E' giving, 'En ynde'] Un grans mons Qui est une grant regions Con apele mont capiien Iluec a unes gens sans bien Calixandres laiens enclot Et sont la gent got et magot Qui char dome manguent crue Et bestes com gent mescreue Iceste ynde dont nos disons Si tient .xiiii. regions Ou en cascune amolt de gens Et bos ensi haut et si grans Cest avis quil aviegne as nues Iluec a unes gens menues Qui nont de grant fors que .ii coutes Et vont ensanble par grant routes Et soventes fois se bataillent Contre les grieus qui les assaillent Mais dedens .vii. ans enviellisent Et de lor vies de fenissent Cele gent ont a non pigmain Et sont tot petit comme nain Vers ceaus si croist li poivres blans Mais li vermine i est si grans Quil i covient le fu bouter Por la vermine fors oster Et quant il est brulles ensi Si le troeve on crespe et noirci Altre gent i a con apele Groig et brahaig alquel plus bele Que por la vie daltrui garir Se metent ou fu por morir Sira encore .i. autre gent Qui pere et me et lor parent Quant vil sont et pres de lor mort Sacrefient soit tort u droit Puis sien mangnent les cars Si tienent por felons escars Tos ceaus quensi ne font dellor Car ce tienent a grant honor Et a largece et a grant bien Porce le fait casus del sien Vos oriant a une gent Qui le soleil tant solement Aorent et por deu le tienent Por les grans biens qui de lui viennent

D

Et por ce cal monde ne voient Si bele riens por ce le croient Altres gens i a tos velus Qui les poissons manguent crus Ce si boivent lamer salee Sira devers cele contree Bestes et homes la moite Et Gens cont .viii. dois en .i. pie Molt par i a oribles bestes Qui ont cors dome et de chien testes Qui a lor ongle tot arestent Et de peaus de bestes se vestent Vois ont si com abai de chien Si resont li citophien Qui de cor repassent le vent Et nont cun pie tant solement Dont la plante est si longue et large Quil sencoevre com dune targe Et sen ombroie por le chaut Quant desor lui le tient en haut Altres restent qui nont cun oil En mi le front cler et vermeil Sira .i. autres qui le vis Et la bouche ont enmi lepis Et .i. oiel en cascune espale. Et le nes en lor bouche avale Et ont soie sor le musel Si comme sor dos de porcel Sirai sor le fleuve de gence Une gent cortoise et estraigne Qui de lodor dalcune pomme Vivent trestot et feme et home Sil avient cose quil vont loing La pome lor a tel besoing Que se male puor sentoient Sans la pome tantost moroient

Des serpens dynde

Dn ynde a serpens de tel force [The capital should be 'E' giving, 'En ynde'] Qui les cers devorent a force Sira un autre beste encore Que on apele centicore Confaite ele est jo vos dirai Car sa faiture en escrit ai Corne a de cerf desor le vis Et de lion quisses et pis Pies de ceval oreilles grant Que li croissent en lieu de dens Bouche reonde et le musel Ensi com le chief dun tonel Les eus lun de lautre bien pres

[Top-right corner of the page, in pencil: 166]

Last edit 3 months ago by jessehurlbut
166v

166v

A

Et la vois dun home bien pres Cors de ceval de senglier teste Molt a en lui orible beste Et la coe dun olifant .ii cornes dune onde de grant Dont lune sor son dos abat Tant com de lautre se combat Noirs est et beste molt orible En aighe et en terre penible Si sont torel qui tot blou sont Qui grosse teste et bouce ont Si large que la fendeure De lune oreille a lautre dure Cornes quenviron lui remuet Quant prise est douter ne la peut En ynde autres bestes i a Con apele mantocora Vis dome et .iii. oreilles ens Li sont en la bouche de dens Eus de chievre cors de lion La coe dun escorpion Vois de serpent qui par dous cans Atrait et devore les gens Et es plus isnele daler Que nest uns oisieaus de voler Bues i a qui pies reons ont Et .iii. cornes en mi le front Une beste i a de bel cors Con apele monoceros Cors de ceval pies dolifant Teste de cerf vois clere et grant Coes hautes com porcel ont Et une corne en mi le front Qui de longor a .iiii. pies Droite et ague comme espies Quant que ele ataint devant li Desront et de piece parmi Sele est prise par nul engien Si se laist morir de desdaing Mais ele ne puet estre prise Fors que par une virge a devise Bien paree com li desceovre Et cele son giron li oevre Lors sen vient la beste tantost A la pucele et si sendort En son Giron molt simplement Et lors le prent on en dormant Unes grans bestes a en ynde Trop fieres si ont color ynde Et cleres taches par lor cors

B

Qui sont si crueuses et fors Tygris ensi les apele on Et corent de si grant randon Que quant li veneor i sont Por prendre altres bestes qui sont Jamais diluec nescaperoient Se par la voie ne getoient Mireors voirre et quant il voient Lor ymages si les conjoient Et quident soient lor faon Si vont entor et environ Et tant les defrotent as pies Que quasses les ont et brisies Et lors ne troevent riens iki Et cil sen escapent ensi Alcunes fois pensent ensi Quant lor formes voient iki Et sovent en sont si espris Con les porroit prendre tos vis Sira .i. autre beste encore Con apele le cassitore Que quant on le chace por prendre Si se castre as dens sans atendre Et laise a ceaus ce quil enquierent Ensi a salvete se fierent Une petite beste i a Comme soris une boce a Con apele muscaliet Cele part sont li arbre sec Qui parlerent a alixandre Une beste ja salemandre Qui en fu vit et si sen paist De cele une laine si naist Dont on fait ceintures et dras El fu durent si nardent pas Sira unes soris si grans Comme cas et fors et corans Li lion sont en oriant Pies ont et coe el pis devant Sont grant force plus caltre beste Al tierc jor vient ses faons paistre Si com resusciter de mort Les eus tient overt quant il dort La trace de ses pies desfait A sa coe quant il sen vait Por les veneors qui por prendre Le chacent por avoir et vendre Ne Grieve home petit ne grant Quant on lasaut il se desfent Son maistre crient quant bat .i. chien

C

Devant lui et le conoist bien La lionese a premier an A .v. faons por cascun an En a .i. mains jusquen la fin Vait sa porteure a declin La est une beste tant fiere Petite est et de tel maniere Que nule beste nest seure Devant li et a tel nature Que li lions le doute et fuit. Car sovent locit et destruit Un autre cele part converse Qui a color mainte et diverse Blance et noire si comme painte Pantere a non bele est et cointe Et naist si grans odors enlui Que les bestes vont apres lui Quant une fois sest saoule De sa venison ca trove Si dort .iii. jours entierement Et quant sesveille un odor rent Si souef de sa bouce fors Que les bestes i corent lors Por sentir cele grant odor Fors li serpens qui bone odor Grieve si quil en muert sovent Cele beste na selement Cun faon et quant ele doit Faoner si a tel destroit Cas ongles ront sa marist lors Tant que li faon en sont fors Mais jamais plus faon naura Quant ensi desciree la Une maniere de jument I a qui conchoivent au vent En capadoce la contree Mais nest que .iii. ans lor duree Cele part sont li olifant Grant beste et fort et combatant Qui sanc lor mostre devant eus Sen sont plus fier et orgoilleus Por tot lieus sosent bien enbatre En ynde soloient combattre Cil dynde et de perse sovent Car bien en porte une tor grant De fust; plaine de gent armee Et siest sor son dors fermee Un boiel ont par de devant Dont il manguent lorge grant Dont bien prent .i. home et devore

D

Et englotist en petit dore Li gens alixandres qui fu Rois et bons clers de grant vertu Qui sen ala par mainte terre Plus por cherkier et por enquerre Com cil qui combatre se dut Qui les olifans orent duit Et aprist de combatre aplain Si fist faire vaiscieaus darcain Si com home plain de feus Que il menoient devant eus Por combatre a celes gens Qui erent avoec les olifans Et quant holifant getoient Lor boiel dont les gens tuoient Si ardoient lor musieaus tuit Tant que il les orent siduit Caprocher nosoient les homes Por la samblance de lor formes Ains metoient lor boiel haut Car il quidoient que si chaut Fuissent tot li autre com cil Ensi esciva cel peril Alixandres que molt fu sages Et aquist icels gens salvages Et donta si les olifans Que mal nosoient faire as gens Olifant vont molt simplement Ensamble et molt a concordant Et quant encontrent les chies baissant Ensi com il les salvaissent Dont li dent que dyvoire sont De molt froide nature sont Ligne drap quant desore est mis Nart pas quant on met carbon vis Tantost com on desus le met Por la froidor quen hyvoir est Nont faons cune fois lonctans Que lor ventre portent .ii. ans .ccc. ans vit la soris douce Sa compaignie het et saroude Se la culuevre a li saert Si labat et la vie en part Ses faons ariere repont Ou bot u culuevre ne sont De dens aighe faone ades Car sil estoit de terre pres Jamais ne se releveroit Car si os sont entier et droit Es ganbes des le ventre as pies

[Top margin: .C.lxxi.]

Last edit 3 months ago by jessehurlbut
167r

167r

A

Quant il dort si est apoies A .i. arbre et droit en estant Li veneor quil vont chacant Les arbres a coi il sapoient Les trancent par de sos et soient Si ca terre ne chient pas Et cil qui ne set pas le quas Quant il sapoie si chiet jus A la terre tos estendus Ne ne se puet sus relever Iluec li covient demorer Lors baaille gemist et plore Tant calcune fois vient desore Altre olifant por lui aidier Et quant nel puent redrecier Si gemissent et font dolor Et li petit qui vont encor Muchent par desos et sos lievent Tant calcune fois se relievent Ensi sont escape de mort Ascune fois par tel esfort Mais quant nes puent relever Si lor covient laissier ester Et sen vont gemissant ades Et cil qui reponu sont pres Les prendent par lor estrumens Ensi prent on les olifans El flun dynde ca a non Ganges Sont les anguilles as grant ranges Que bien ont .ccc. pies de loig Si les mangue on al besoig Mainte altre beste merveilleuse A en ynde orible et hisdeuse Dragons serpens et altres bestes Qui ceveus ont en cols entestes Iluec li basilicoc sont Que si venimeus regart ont Que du regart deus seulement Ocient il oisieaus et gent Teste ont de coc cors de serpent Nule beste a li ne se prent Rois est sor tos altres serpens Com sor beste lions poissans Si est blans roies cha et la La terre par ou il senva Navra jamais erbe ne fruit Nis li arbre en perissent tuit Se mors a beste ou altre cose Jamais beste aprocher ne lose Sira en cele region

B

Serpens a cornes de moton Altre beste ca non aspis Qui ne puet estre amilior pis Nen cantes se par dous cant non Dont il ot volentiers le son Mais quant le cant premier escoute Sa coe en soreille boute Que ne loie et se trait ensus Por ce que ne soit de cheus Altres i a cont non tygris Con prent a alcunes fois vis Cest cil dont on triac le fait Altre venin oste et des fait Une maniere i a devers A .ij. bras si lons et divers Que les olifans en abatent Et tuent quant sor aus senbatent Li serpens vit moltlongement Et quant viels et foibles se sent Si se confont par Geuner Et se laisse si afamer Que poi li remaint de son cors Puis se met par .i. pertuis fors Daucune piere molt estroit Et se met outre a tel destroit Que la pieaus i demore entiere Puis i vient altre pieaus ariere Ensi reforme son eage Comme beste que molt est sage Serpens i a dautre maniere Qui mainte preciouse piere En testes et en lor eus ont Que mainte vertus en aus ont

Des pieres dynde

En ynde croist li aymans Une piere de vertus grans Ca lui trait le fer et ravist Par la vertu que en lui gist La croist li daymans entiers  Qui ne puet estre depecies Nuses separ sanc de boc non Si a altres de grant renon Esmeraude qui la veue Conforte quant on li met nue Lescarboncles i est ardans Par nuit comme carbons ardans Si a saphyrs qui en fleure Ostent et duels et enflamure Topaces qui ont color dor Et rubins qui mieus vaut encor

C

[Top margin: nn] Sira autres pieres asez Qui en eles ont grant bontes Mais qui savoir en veut la faire Si aille lire lapidaire Qui dist lor nons et lor vertus Car ci nen dirons nos or plus

Des contrees dynde

Dn ynde a maintes grans contrees [The capital should be 'E' giving, 'En ynde'] De gent et de bestes pueplees Une en i a perse est ses nons Et tient .xxxiij. regions Dont lune persie est nomee Ou premerain si fu trovee Un erbe kingremance a non [Left margin: nn] Ca ne mi fait estre en prison La croist une pois sest si caude Que la main du tenant escaude Et quant la lune vait croissant Et en son decors de croissant De cele poit saident bien Cil qui sont nigromarien Apres est mesopotanie Ou niniven est establie Une cite de renomee Qui de lonc a .iij. jors dalee Une tor a en babiloine Qui fu faite de grant essoine Dont li murssont et fort et bel Et lapele on le tor babel Qui de haut a tot environ .iii. mile pas jusques enson En la region de caldee Fu astrenomie trovee En cele est la terre de sable Puis est trace puis est arable De ces .iij. furent li .iij. roi Segnor qui le soverain roi Ihesu crist qui fu nes en terre Alerent comme deu requerre La croist li mire et li encens Et si a maint pueple de gens Si est asise grant provence Et la region de science Qui prent du soleil non finis Un oisel a en tel pais Par non est finix apeler Nest cun seul en tos les regnes Quant muert si renest ses oiseaus Grans est de cors et gens et beaus Al cief a une creste en son

D

A la maniere dou paon Pis et Gorge li resplendist Et en color dor si rogist Comme rose par de sor dos Et vers la coe est issi blos Com est li ciels quant il est purs Et quant daage est bien meurs Lors va en .i. mont haut et bel La ou renovele sa pel Sor cel mont cort une fontaine Molt grant et large et clere et saine Et a .i. molt grant arbre desus Que on de loig voit molt ensus La fait son repaire et son ni De sor cel arbre tot en mi Despices de si grans valors Com ne porroit trover meillors Puis sadrece dedens son ni Quant il la fait et por furni Si muet ses eles et debat Vers le soleil tant quil sen bat Ou cors une si grant calor Quil esprent et art tot entor Tant que tos ars et brusles est Et lors uns autres si renest Puis que li autres est brusles Ensi nest cun en tos regnes Or vos redirons dautre cose Si com jo le truis ci en glose Puis vient damas et anthioce Ou il a maint castel sor roche Plative et puis salmarie Sebaste et puis pantapolie Y sodome et gomore i furent .ij. cites que perrillier durent Icele part est la mer morte Que riens nule en li ne porte Ismaelite une contree I est ensi quest habitee De .xij. manieres de gens Puis si vient egipte la grans U nue ne pluie ne vient Qui xxiiij. poples tient Si a une grant region Ou il ne repaire nus hom Fors femes fieres com lion Qui est devers septemtrion Qui vers les homes se combatent En canp les ruent et abatent Armees comme chevalier

[Top-right corner of the page, in pencil: 167]

Last edit 3 months ago by jessehurlbut
Displaying Page 11 - 15 of 41 in total