BnF. Département des manuscrits. Français 2173

ReadAboutContentsHelp
Français 2173

Pages

8v
Complete

8v

[Column A]

Q[ue] li povre sont esbahi Si amaint clerc q[ui] riches sont Q[u]i les grans monz de livres ont Dunz & dautres m[o]lt anorez Posent qu[en] les tiege asenez & a bons clers car pl[us] ne q[ue]erent Mes q[ue] le los des genz aquierent Ainsint recoivent lors escoz & font ausint co[m]me li coz Q[ue] sa viande p[our]chacoit Ou femier q[ue] gratant aloit Tant q[ui]l trouva la chiere ge[m]me Q[ui] de clarte rendoit g[ra]nt fla[m]me Lors la coume[n]ce a regarder & puis tantost le lait aler Car ge[m]me point ne dema[n]doit Mieus q[u]erre sa viande amoit Ainsint est de ces couvoiteus Q[ui] ont les livres precieus & aornez bie[n] & m[o]lt bel Ne ne regardent fors la pel Por ce q[ue] un poi lor semble biax Tant co[m] li livres est nouviax Si les gardent aucune foiz P[our] la biaute .ii. fois ou .ii. Ne plus nen font q[ue] le regart Puis se retornent dautre p[ar]t Si pensent de lor ventre emplir P[our] lor volente aco[m]plir & se il voloient entendre Il i pouroient m[o]lt aprendre

[Column B]

& autretel faire pouroient Car le peoir bie[n] en auroient Con cil orent ca en arieres Q[ui] p[ar] lor sens & lor manieres Les trouverent premierem[en]t Mes il ont fol entendem[en]t & p[our] ce perisent les arz Si q[ue] a paines set on les parz Le premier livre de gramoire Q[ui] des arz est p[re]miere mere Ainz boutent les ars en lor males Si oient loiz & decretales Tantost ou il devienent mire P[our] avoir ou maufez se mire Ne[n] cor nou font pas p[our] savoir Tant co[mme] p[our] gaiagner avoir Une coutume a a P[ar]is Q[ue] maint clerc velent avoir p[ri]s Destre mestre ou davoir le non Ne plus nenquiere[n]t fors le non Si ont plus chier le no[m] de mestre A pou savoir q[ue] bons clers estre Sanz avoir le non de mestrie Sico[mme] vanitez les mestrie & maint i sont mestre clame Qui poi sevent de v[er]ite Tantost [com]me il ont no[m] de mestre Si laissent de clergie lestre & se prenent a gaaignier Com marcheant & ch[e]r Ainsint ont au siecle le no[m]

Last edit over 3 years ago by jag919
9r
Complete

9r

[Column A]

Mains qui pouseuent de raison Ne sordennent pas se londroit Q[ui] ce couvoitent orendroit M[o]lt sordenere[n]t autrement Q[ui] les arz firent premierem[en]t PRimes entrere[n]t en gramaire p[our] ordre a lor raison traire & puis logiq[ue] por prouver Le faus & le voir demonstrer Ap[re]s retorique trouverent P[our] droiture q[ue] m[o]lt amerent & puis ari[th]metiqz apres P[our] estre au choses plus discres Puis trouerent giometrie P[our] mesurer toute mestrie Puis de muisiq[ue] les sciences P[our] metre es choses co[n]cordances A la fin noblierent mie Astronomie lor amie Car p[ar] lui furent esmeu Davoir de science vertu Ainsint les . vij . ars ordenere[n]t Cil qui premerai[n]s les trouvere[n]t & si sont fait en itel guises Q[ue] les ne puent estre a p[ui]ses Lune sanz lautre entierem[en]t Ne puet on savoir finem[en]t Les premieres sanz les daraines Ne cele sanz les premeraines Q[ue] lune velt adroit entendre De toutes li convient ap[re]ndre

[Column B]

Autrement non puet len savoir P[ar]faitem[en]t ne faus ne voir Car lune a lautre est si q[ue]mune Q[ue] savoir convien de chascune Mes ne[n]quiere[n]t fors tant aprendre Dont deniers puissent asez p[re]ndre & p[our] ce font trop ablasmer De ce dont il font aloer Qui se trauveillerent premier Dom il nos est m[o]lt g[ra]nt mestier De ce q[ue] escriz les avons & ce pour q[ue] noz ensavons Car se clergie fust perdue La riens de ce ne fust seue Ne la mes les genz ne seuissent Quel chose miaus faire deusent Si fust touz li mondes da[m]pnez & mar fust onq[ue]s li ho[m]nez Car rien p[ar] lui ne fust seue Neq[ue] p[ar] une beste mue & touz li bie[n]s q[ue] orest seuz Est des . vij . ars touz es menz Q[ue] cil trouvere[n]t p[ar] lor senz Car p[ar] ce orent il porpenz De dex amer & sa v[er]tu & q[ue] dex est & ert & fu Si len creirent pl[us] de foi Si co[mme] a lancienne loi Mes or perissent les clergies P[ar] nos mans & p[ar] nos enuies Ainsint q[ue] petit retenu

Last edit over 3 years ago by Athena
9v
Complete

9v

[Column A]

En ont li g[ra]nt & li menu Car ni osent entendre mes P[our] mes disanz riches mauves Q[ui] nul bien ne velent aprendre Q[ua]nt il i voient aucun ente[n]dre A clergie dont ne peusent Riche estre do[n]t a aise fusent Tantost les en velent gaber Mais ainsint les en set loer Q[ui] est lor mestres & lor sires & a cui plet tant lor mesdires Si lor sera si mal eur Q[ue] de touz maus seront seur Quen enfer le puant abisme Lors mes diront il dans meismes & diront q[ue] mar onq[ue]s furent Q[ua]nt il nap[ri]strent ce quil dure[n]t Si laisseront biaus cas ester Q[ui] plus amerent co[n]q[ue]ster Clergie q[ue] lor fol savoir Dont il assemblere[n]t avoir Ainsint sera nest mie fable Tuit cil qui p[ar] avoir muable Laissent riens de bie[n] a apre{n}dre Sont asseur de mal atendre Car p[our] lor avoir faut clergie Si q[ue] a poi quele nest perie & ce q[ue] ore seu en est De la cite de P[ar]is nest Plus q[ue] de nule autre cite Cele en a la nobilite

[Column B]

Clergie regne ore a P[ar]is ausiut co[m] ele fist jadis A Athaines q[ue] siet en Greisse Une cite de g[ra]nt noblece & li philosophe q[ui] furent Qui les autres ensaignier dure[n]t Ne penserent selonc lor sens Fors de .iii. manieres de gens Clers ch[e]rs gaigneurs en t[er]re Li gaigneur doivent co[n]querre Aus autres .ii. lors estouvoir De ce qui lor couvient avoir P[our] vivre au monde honestem[en]t & ch[er] co[m] lor seriant Les doivent garder & deffendre De lun env[er]s lautre mesprendre Clers doivent ces ii ensaignier & de lor euvres adrecier Si q[ue] chaucuns chose ne face Dont il p[er]dent Dex & sa grace Ainsint peussent .iii. manieres De gens li sages ca arieres Concil q[ui] sorent [com]me sage Q[ue] homs ne pouroit son courage Metre a ce quil peust adroit En .ii. a faires ne en .iii. Car onq[ue]s navint jor devie Q[ue] clergie & chevalerie Ou chevalerie delivre & gaignier p[our] avoir so[n] vivre Q[ue] chevalerie avec clergie

Last edit over 3 years ago by jag919
10r
Complete

10r

[Column A]

Peussent estre jor de vie P[ar] un seul home adroit seues Ni ap[ri]ses ne retenues A lune des ·iii· soulement Coument penser p[ar]fetement Encois q[ue] bien sachent lor us & p[our] ce penserent sanz plus ·iii· manieres de genz en t[er]re Li philosophe q[ui] enq[ue]re Vouloient droite v[er]ite & q[ue]roient une cite Au monde ou miaus peusse[n]t estre P[our] manoir & enq[ue]re lestre De clergie p[ou]r adrecier Aus & les autres ensaignier Dont Athenes fu jadis une Ou il avoient lor q[ue]mune & la regna chevalerie Premierem[en]t avec clergie Puis furent a Rome tra[n]slatee Oncore est de g[ra]nt renoumee & chevalerie i revint Q[ui] de lui p[re]s touzjors se tint & puis est revenue en France Ou chevalerie a poissance Plus que[n] nul autre leu dou mo[n]de Ainsint li un a lautre habu[n]de Chevalerie ensieut clergie P[ar]tout ou plus est avancie Dont li rois de France puet estre Joianz & liez q[ua]nt il puet nestre

[Column B]

De son regne tel seignorie Com est science de clergie Ou chaucuns puise senz humai[n]s Ne p[our] ce ni remaint pas mains Car cest ausint co[m] la fontaine Com plus loins cort & pl[us] est saine & tant co[m] li rus cort pl[us] loig Tant vient leue pl[us] au besoig Tout autresint dire vos puis Q[ue] P[ar]is est ore li puis Ou len puet plus puisier scie[n]ce Qui avoir i puet demoura[n]ce Mes puis q[ue] ainsint est q[ue] clergie Est en France pl[us] avancie P[ar] raison savoir en devroient Li hoir de France sil daignoie[n]t Car ausint co[m]me li soulaus Des estoilles est de li pl[us] biaus & fait naistre tant bie[n]s au mo[n]de Par le bien qui en lui abunde Ausint doit li rois mieus valoir Des autres genz & pl[us] savoir De clergie & de sapience Si qui puisse p[ar] sa vaillance Entre les autres si reliure Quentre gens sem puis co[n]duire A bien faire & a Dex traire Par lessample de son bie[n] faire Ainsint seroit il rois adroit Em p{ar}adis & ci endroit Si seroit bien drois & raisons

Last edit over 3 years ago by jag919
10v
Complete

10v

[Column A]

Q[ue] il meissent lors saisons En aprendre tele clergie Quil ne p[er]dissent segnorie Ap[re]s ceste vie volage Car p[ar] nat[ur]e [et] p[ar] lignage Doivent il tuit am[er] clergie [et] aprendre toute lor vie Car Charlemaines m[o]lt lama Philosophes [et] avanca En France de tout som povoir Touz les bons clers quil pot avoir Mandoit [et] retenoit o lui Maintes paines [et] main anui En ot p[or] clergie avancier Nonq[ue]s p[or] ce nel vout laissier Quil ne tenist clergie p[re]sez Ainz ap[ri]st volentiers ades [et] sot assez dautronomie Si co[m]me raconte sa vie Q[ui] est amez en Loherraine Ou il fu p[ar] mainte semaine Car m[o]lt ama le leu [et] lestre Si vouloit souventes fois estre Encore ail de ses jouiax En liglise riches [et] biax Quil li douna co[m]me preudom Car m[o]lt ama Dex [et] so[n] no[m] E se pena toute sa vie Damener en France clergie Oncore i est oncore i regne P[ar] latret dou roi K[ar]l[e]maine

[Column B]

Sen est au roi m[o]lt bie[n] cheu Q[ue] ainsint len est avenu Car a touzjors ont conqueste Sens pris clergie a la cite Sil labeent a maintenir [et] la vile em pes retenir Car se clergie sen aloit Chevalerie le sieurroit Ausint come ele a fait ades Car touzjors se tient de lui p[re]s Si la retiegne p[or] som preu Car tost pouroit perdre son leu Se clergie sen dep[ar]toit Car Dex len desavanceroit Qui ore len a avancie [et] sor autres citez haucie Si sont encore une autre genz Qui venu sont en n[ost]re temps Jacobin [et] frere menor Qui se sont mis p[or] Dex amor En religion p[or] entendre A Dex servir [et] a aprendre Dont Dex nos a fait g[ra]nt anor Car il retienent ore la flor De clergie p[or] adrecier Crestiente [et] essaucier P[ar] lor travail [et] lor estude Dont il nont pas pensee vide De Dex servir toute lor vie [et] daprendre sens de clergie Com cil q[ui] le monde ont guerpi

Last edit over 3 years ago by BJPR
Displaying pages 16 - 20 of 112 in total