f. 078v - 079

OverviewTranscribeVersionsHelp

Facsimile

Transcription

Status: Indexed

En contre aise en a .iiii.
Mes du conte vodron abatre
Que toutes pas nes nomeron
Une en i a delos anon
Qua pres le deluge apparut
Premierement quant el descrut
Une iautre i a qua non melot
Pour la melodie quen i ot
Des douz chanz des oisax parlans
U perron croist le marbre blans
Si est lisle qui a non paumes
Dont sebile fu qui meismes
Prophetisa en jhesu crist
Lonc tens aincois que il venist
A roume ou ele fu mandee
En cel isle fu cultivee
La maniere des poz de terre
Quen fet encore en mainte terre
De ce tens fu pitagoras
Un philosophe qui les cas

Et les poinz trova de musique
Un autre en a en aufrique
Sardenne ou une croist tost
Quen menjue si meure tost
Une a non boscura
Ou serpenz ne coulueevra na
Une en i a et longue et lee
La ou la fonde fu trovee
Et cele a non bacares
Si iest lisle demores
Qui en ami le jour na point donbre
En cele a .i. puis qui par nonbre
Apie dele .c. de parfont
Dont li souleuz luit au fonz
Une autre i a qua non cilla
Ou ciclopien furent ja
Si con platon nos va disant
Dont ceus parlent qui vont lisant
Qui /.bons/. fu clers et de grant pris
En cele isle a plus de porpris

[Line 19: the scribe has indicated an interlinear correction, which means the text should read “Qui fu bons clers et de grant pris”]

Notes and Questions

Nobody has written a note for this page yet

Please sign in to write a note for this page