f. 146v - 147

OverviewTranscribeVersionsHelp

Facsimile

Transcription

Status: Complete

Einsi de ce ciel entendez
Que nul leu ni est remuez
De esteles ne de firmament
Ainz se tiennent si ferment
Ce ciel covient conoistre bien
Ceus qui sont astronomien
Cest cil ce dient qui nous rent
La bloie couleur qui sestent
Amont en lair que nous veon
Que li cieus est purs environ
Et est de si grant atrempance
Que ne puet avoir violence
Ce ciel enclost le firmament
Or diron nous apertement
De ce quen puet desus entendre
Car donc ni puet on rien aprendre
Ne prover se cest voir ou non
Par nul art de demoustraison
De ce que len ne puet veoir
Car sens doume ni a pooir

Mes toutes voies en dirons
Ce quen aucun leu trouverons
Quant li philofe penserent
Quaucune reson i trouverent
Du ciel empire et cristalin
Desus le ciel selonc aucun
est .i. autre ciel tout coumun
Environ amont et aval
Si coume couleur de cristal
Blanc et cler et noble et fin
Et si a non ciel cristalin
Desus celui ciel tout entor
Est un ciel de propre coulor
Sicon le devin veulent dire
Et lapele on le ciel empire
Eil est plain de toute biaute
Plus# qui soit ci nome #que nul
Et est tout lair et cler et biaus
Set tant plus que nest li solaus
De celui ciel cheirent jus

Notes and Questions

Nobody has written a note for this page yet

Please sign in to write a note for this page