CHANTILLY, Bibliothèque du château, 0477 (1469) (Reproduction intégrale)

ReadAboutContentsHelp

Pages

f. 010v - 011
Complete

f. 010v - 011

Qui par force dautrui se pert Qui metroit pour fere bien Demain en prison maugre mien Je nu tendroie mie a sage Car il me feroit grant outrage Bien leust fet diex sil vousist Mes ja tel bien ne deservist Car il fet ore de noz genz Et pour ce fist dieu teles genz Que plus de bien avoir deussent Ja tant autrement enen eussent Se diex a fet les angres tiex Fere ne puissent pechiez mortiex Ne mal fere. ja si haut don Ne deserviront come li hon Mes qui voudroit tout deservir Si doit mout volentiers servir Du cuer de lui dieu par amour Et pour conquerre plus donour

Si vout diex que li hons tiex fust Que par droit deservir peust Autant debien en son endroit Coume il meismes en avoit Et li douna sens et reson Davoir en lui entencion Car par droit servir le dovoit Si est fox qui ne sen pourvoit De bien fere que tout le bien Que chascun fera sera sien Si en avra pour .i. bien cent Et pour .i. mal cent mile tant Fox est qui cuide dieu de rien De fere bonte de son bien Et tant de mal fere se tient Fors tant que dex plus len soustient Que se tout le monde se perdoit Ja pour ce diex pis nen avroit Ne bien quil ait en pooste

Last edit over 3 years ago by Laura Ingallinella
f. 011v - 012
Complete

f. 011v - 012

Se tuit li seint qui ont este Au monde et qui james seront Neussent fet nul bien du mont Ja pour ce diex nen eust pis Ne seint qui soit en paradis Mes li seint furent bon et preu Et bien sorent fere leur preu Con cil a qui apercurent bien Que li siecles ne valoit rien Si orent plus chier mal souffrir Et leur cors a martire offrir Pour dieu a honte et a ledure En ce siecle qui si pou dure Qui avoir lesse au cors tous dis La grant joie de paradis Pour avoir lese du cor sage Lessent la joie pardurable Mes il nont cure de tiex biens Qui en la fin ne sont que fiens

Ainz prennent si le frain aus denz Quen paradis sont tot dedenz Mes cil les tenoient a fox Qui bien orent chargie les dos De ce dont se sont des chargie Et em paradis herbergie Encor tient on maint home a fol Qui leur paroles prisierent pou Maint sont encore em paradis Que sil prisassent leur fox dis Des genz qui au monde vesquirent Neussent pas fet ce qui firent Le plus perdirent pour le mains Ausi confont orendroit mains Qui tant * covoitent avoir lox Cest par * la porole des fox Lessent a fere les biens dieu Dont il feissent mieuz leur preu Et si lessent par leur delis

Last edit over 3 years ago by Laura Ingallinella
f. 012v - 013
Complete

f. 012v - 013

Dieu a servir. et paradis Avoir. uou est joie et honour Et tuit en feussent seigneur Et sautrement eussent fet Ades eussent honte et let En enfer ou tout mal habonde Si est grant merveille du monde Coument vet que tant de gent font Ce dont paine grant soufferont Tout pour le los des genz aquerre Ou pour avoir assez conquerre Qui mout petit de tens leur dure Et si leur faut en mout pou deure Que pour conquerre ne feront Les biens dieu qui ja ne * faudront Que li seint home ont * establie Pour un petit de bone vie Qui ne semble fors que delis A ceus qui dedens se sont mis

Et si leur est mout bien avis Que pour noient ont paradis Ausi le puet avoir chascun Et des biens dieu estre coumun Et avoir la joie saintisme Sil ne defaut en lui meisme Mes cil qui la joie desirrent De ce mont itant sen empirent Que nul bien ne veulent aprendre Ne a leur sauvement entendre Si ont plus chier le se du cors Dont il sont mis si tost dehors Et menez a toute doulors Ou lame sera mes touz jorz Ne prisent avoir ne savoir Doume se il ne set avoir Au siecle de lavoir assez Mes que soit au siecle loez Ainz dient quil est fox et nices

Last edit over 3 years ago by kristrnamgjarni
f. 013v - 014
Complete

f. 013v - 014

Pour ce quil ne sevent malices Mes touz ceus sont de dieu maudiz Par la bouche du roi daviz Qui au monde se paine a plere Pour nule riens quil sache fere Car cest orgueil et decevaine# Pourquoi lame nest mie vaine Dont david dist en son sautier De quoi len sert dieu u moustier Que maudit soient trestuit cil Qui au feu seront come vil Et au monde plessent de rien Car esloignie sont de tout bien Et de dieu sostent et descordent Puis quil sont tel quil ne sacordent Car diex les a touz en despit Et sa grasce leur escondit Pour ce quau monde quierent lox Ou il se sont mis come fox Et puis si dit en levangile

[marginalia: Medieval hand signals on the right margin that a line is missing with a reference symbol; the missing line is supplied in the bottom margin.]

Qui ne parole pas de guile Que touz beneurez seront Qui li monde en despit avront Et qui des gens seront hai Et de chaciez et en vai Coume fol pour lamour du mont Car u ciel en ont guerredon Si pueent dire plainement Que se diex meismes ne ment Et verite fausete nest Que ceus a qui le monde plest Et qui le los du monde quierent Ne puet estre quil ne sen duelent Car qui point enquiert et pourchace Deables en enfer le chace Que deus font doulereus conroi Ja ni avra si cointe roi Ne duc ne conte si poissant Que deable nen face autant

Last edit over 3 years ago by Laura Ingallinella
f. 014v - 015
Complete

f. 014v - 015

Con du plus vil quen en enfer viegne Se tant fet quen ses laz le tiegne Vil et ribaut tost i devient Roi et conte qui leens vient Mout se doit plaindre de ses max Qui est roi et devient ribaux Quant il puet paradis conquerre Et beneurez est en terre Car qui dieu sert tant coume est vis Iil en est rois em paradis Plus que li seint ne furent onques U monde or les servon donques Si lesson le mal aitant Quant lavez oi ci devant Pour quoi diex fist le monde et home Si vous diron empres la fourme Du monde selonc la facon Coument il est fez environ Par mainte nuit et par jour cler

[catchword: et .i. et aloient, partially visible in the lower margin]

Et aloient pour en cerchier Mes reson est que nous dion Des set arz et de leur reson Coument eles trovees furent Par ceus qui de bien sapercurent Car par eles sot en les fois Et du monde coument les lois Si en devons paler avant Pour mieuz entendre ce romant Pour quoi et coument les Set ars furent trouvees Or dit ce livre en patie qui est estret dastrenomie Coument li sage cha arriere Voudrent entendre la maniere Du monde et coument fet estoit Dont chascun mout se merveillet Quant le monde fu compassez Et il i ot des gens assez

Last edit over 3 years ago by Laura Ingallinella
Displaying pages 11 - 15 of 155 in total