CHANTILLY, Bibliothèque du château, 0477 (1469) (Reproduction intégrale)

ReadAboutContentsHelp

Pages

f. 145v - 146
Complete

f. 145v - 146

Quades ne trovast son repere Icil leus na point de dotrine Car nul bien ni faut ne ne fine Et est tout plain sanz point de vuit De bien de joie de deduit A chascun trestout si en sera Qui versz lui le deservira Et denfer vous puis je bien dire Quil ni a riens fors duel et ire Ne ne porroit estre empliz Se tout le mode estoit periz Et en enfer en alassent Ja pour rien que il portassent Que ne feissent male fin Qt quades nardissent sanz fin Se je ce dit pour ce briefment Que il ne sache veraiement Quil nest riens quen puisse entendre Nau pooir dieu se puisse prendre De riens nule tant est isniaus

Le souverain le dieu des ciaus De grant poissance de grant bien En ni pourroit comparer rien Que que cest qui tout establi Mes puis que dit avons ici La quantite du firmament Qui ades est esmovement Ou les estoles /.sont /.mises Si entendez du ciel amont Ou eles ne se muevent point si sont ades en icel point Sicoume uns hon qui se muast De aucun leu et sen alast Le premier leu quil se mouret Mes qui cil ades seul iroit Sicon par un cercle environ Ou il revenist jusquen son Sovent iroit de leu en leu Tant quil vendroit au premier leu Mes ja li leu ne se mouroient Quades en .i. point seroient

Last edit over 3 years ago by egrahamgoering
f. 146v - 147
Complete

f. 146v - 147

Einsi de ce ciel entendez Que nul leu ni est remuez De esteles ne de firmament Ainz se tiennent si ferment Ce ciel covient conoistre bien Ceus qui sont astronomien Cest cil ce dient qui nous rent La bloie couleur qui sestent Amont en lair que nous veon Que li cieus est purs environ Et est de si grant atrempance Que ne puet avoir violence Ce ciel enclost le firmament Or diron nous apertement De ce quen puet desus entendre Car donc ni puet on rien aprendre Ne prover se cest voir ou non Par nul art de demoustraison De ce que len ne puet veoir Car sens doume ni a pooir

Mes toutes voies en dirons Ce quen aucun leu trouverons Quant li philofe penserent Quaucune reson i trouverent Du ciel empire et cristalin Desus le ciel selonc aucun est .i. autre ciel tout coumun Environ amont et aval Si coume couleur de cristal Blanc et cler et noble et fin Et si a non ciel cristalin Desus celui ciel tout entor Est un ciel de propre coulor Sicon le devin veulent dire Et lapele on le ciel empire Eil est plain de toute biaute Plus# qui soit ci nome #que nul Et est tout lair et cler et biaus Set tant plus que nest li solaus De celui ciel cheirent jus

Last edit over 3 years ago by egrahamgoering
f. 147v - 148
Complete

f. 147v - 148

Lai mal angre dorgueil confus Qui estoient de touz biens vuis La sont li grant angre tramis De paradis volez entendre de ce quest desus porprendre Sanz pechie fere le poez Car li leus est bien asseure Ne puet avoir selonc reson Se bien et toute biaute non Car le bien de la trinite Ou dieu siet en sa majete Mes li faus entendement dome Que nul ne puet savoir la some Et se dieu porprent leu qui soit La le covient pa estre par dret Mes il est tout partout coumuns Que conquerre le puet chascuns Qui envers lui deservi la Et il /.voit /.il tout et cha et la Partout est et partout esgarde

Coume cil qui a tout en garde Dont essample prendre poez Par aucun que parler oez Et si ot la parole toute Chascun qui cele part escoute Toute lentendement pluseurs genz Ensemble et em pluseurs tens Chascun toute sa parole ot Einsi poez par .i. seul mot Que il oient et chascun tout Entendre dex regart partout Et en tous leus igaument est Con la clarte qui du feu nest Quen enlumine une chose et autre Ausitost lune coume lautre A cele qui sera de cha Coume a cele qui ert de la En tex choses a tieus vertuz Bien en doit encore avoir plus Cil qui tout fist et tout cria

Last edit over 3 years ago by egrahamgoering
f. 148v - 149
Complete

f. 148v - 149

Et qui trestouz biens en lui a Son paradis estent partout Con cil qui est sires de tout Em paradis sont tuit li angre Tuit li seint et tuit li arcangre Qui de devant dieu rendent tuit Gloire et loenge et grant deduit Que nus nest qui peust entendre Ne cuer doume ne puet aprendre Quest paradis ne con grant joie Que cil ont a qui dex lotroie Le meilleur clerc de tot le monde Tant coume il est a la roonde Le plus soutil le plus vaillant Conques fust en terre vivant Ne qui james estre poist Se nul langues parelans eust Dont chascune parlast par soi Et si eust mil cuers en soi Les plus soutilz quen puet entedre

En cors doume pour mieuz entendre Et chose peust avenir Quensemble peust venir Dedenz son cors et plus deussent Penser au mex que il peussent Touzjours a paradis descrire Chascune langue et poist dire Lentention de chascun cuer Ne pourroient pas a nul fuer Moustrer em parole nen rime Deg la grant joie dou millisme Que li plus povres i avra Honiz est qui la ne sera Con cil qui est em paradis Ne voudroit pas estre touz dis De tout le monde rois poissant Pour ferre trestouz ses coumanz Par covant quil fust .i. seul jour Fors de paradis a sejour La est est la vie pardurable

Last edit over 3 years ago by Laura Ingallinella
f. 149v - 150
Complete

f. 149v - 150

La est chascune chose estable Einsi que james ne faudra Ne james mort ne le savra Car sanz fin i sera touz dis Et si avra plus de delis Que nus hons ne savroit penser Tant i seust son sens user Pour enfer et paradis Entendez le nostre devis Et planetes et firmament Ceste figure vos present Du cours des choses de Lymage du monde Des or finerons ce romanz de quoi avez oi coument De dieu qui le monde forma Et pourquoi loume tant ama Qui le forma a sa semble Et de bien et de mal poissance Apres pourquoi il ne fist tel

[Image: On the right side of the folio, a circle lined in black ink and colored in red (label: Tournez / ceste figure/ a la grant si tro- / uverez toute / la mapamonde / escrite)]

Hons quil poist pechie mortel Et coument len trova premiers Les .vii. ars et de leur mestiers Puis de .iii. manieres de gens Quen posa en lencien tens Coument clergie est revenue Tant quore est en france leue De nature coument ele oevre Diversement en chascune oevre Qui cest et que creature Savez oi de la feture Du mont et la devision Des .iiii. elemenz environ Qui se tiennent u firmament Come la terre finenement Se tient u mileu tout enmile Et de la pititeur de li Envers le soleil tout entour Coument le soleil fet son tour Et de lautre planete ausi

Last edit over 3 years ago by egrahamgoering
Displaying pages 146 - 150 of 155 in total