Manuscripts from the Walters Art Museum

Pages That Need Review

Walters Ms. W.199, Gossouin of Metz, Image du Monde

Page 31
Needs Review

Page 31

vii

merites il devroit volentiers de coeur entier et par fait servir par grant amour et par grant reveren ce. Celui qui tel la fait pour conquerre et parve nir a plus hault honneur Si volt nostre seigneur dieu que lomme fust tel que par droit il peust des servir au tant de bien en droit soy comme lui meis mes en avoit. Et pour che il lui donna sense et rai son de avoir intention vers lui. Car par droit bien servir le deveroit. Si est celui moult fol et malotru qui ne se pourvoit de bien fair tandiz comme il est vi vant. Car tout le bien que chascun fera sera pour lui et tout le mal pareillement. Et si aura chascun pour ung bien cent biens et pour ung mal cent maulx. Car moult est fol celui qui cuide faire a dieu bonte de son bien en nulle maniere qui soit lors quil le fait. Et quant il se abstient de mal faire fors que tant que nostre seigneur len tient plus chier et plus mieulx les ayme. Car se tout le monde sen perdroit Ja pour ce nostre seigneur dieu nen vauldroit piz ne nulz des biens qui sont en son povoir Se tous les sains qui par chi deuant ont este au monde et

Last edit over 2 years ago by Marie Richards
Page 33
Needs Review

Page 33

viii

les aultres sont delivres. Car ils sont herbegiez en pa radis. Et encores tient len maint saiges a fol qui ne prisent gaires leurs paroles. Plente de saiges a orendroit en paradis que se ils eussent prisie les folz dites et les fols euvres des gens tandis que ilz furent au monde ilz neus sent pas fait che qu'ilz firent. Comme orendroit font moult de gens qui tant convoitent davoir le loz de cestui mon de pour la parole des folz quils en laissent a faire les commandemens de nostre seigneur dont les sains de paradis fisrent grandement leur devoir et leur preu. Car ils ne laisserrent pas pour les delites du siecle a servir leur createur pour acquerir paradis ou ils ont joie et tout honneur comme ceulx qui seigneurs en sont et seront sans fin. Et se ilz eussent aultrement fait il eussent per petuellement honte et laidure es tourmens denfer ou sont tous les maulx que homme sauroit deviser. Si est moult grant merveille de cest monde comment il se fait que tant de gens sont qui vouldroient souffrir plus de paine et de traveil pour les loz des gens conquester ou pour amasser les grans tresors lesquelez si pau de temps leur demeurent et qui en une seule heure leur faillent

Last edit about 2 years ago by Marie Richards
Page 32
Needs Review

Page 32

qui jamais y seront neuissent oncques fait nulz biens et que tous par leurs demerites se fuissent dampnez perpetuellement en enfer. Ja pour tant nostre seigneur dieu nen eust meins de delit ne de con solation. et si nen vauldroit ja pis en nulle maniere ne riens qui fust en paradis. Mais les sains furent saiges preux et constans de faire leur bien et prouf fit comme ceulx qui plainement congneurent que ce monde nestoit que une chose vaine et trans itoire Si eulrent trop plus chier a souffrir paines et travaulx et offrir leur corps a tourmens et a mar tire et avoir hontes blasphemes laidures et aultres injures pour lamour de nostre seigneur en cest mise rable siecle qui si pau dure et avoir les grans biens de paradis a tousjours que avoir aise muable au corps pour avoir paine pardurable. Si neulrent cure de telz biens qui riens ne valoient en la fin Ain chois preindrent le frain aux denx pour acquerre le treshault sens et entendement de paradis. Et moult ya de ceulx qui les tindrent pour fols au monde les quelz ont a present les colz moult chargiez de ce dont

Last edit about 2 years ago by Marie Richards
Page 50
Needs Review

Page 50

ner exemple de bien faire ce sont ceulx qui le recu lent et eslongent . mais tout ce procede par leur folie. Car nul ne tient clergie a vertu se il ne layme et si applicque de tous poins. mais ne enquierent les pluiseurs fors avoir la lye et delaissent le vin. Car nul ne quiert mais si non den savoir autant quilz en puissent conquester la pecune. Et quant ilz en ont largement assamble ilz valent piz que devant Car la pecune les a si sourpris que ilz ne poevent entendre a aultre chose. Il est plente de povres clercs qui volentiers aprendroient se ilz en avoient le po voir si ny poevent ainsi entendre pour che quilz ont de quoy furnir a leurs necessitez tant pour avoir des livres comme pour eulx vivre et aultres choses. Ainchois sont constrains de querir aultre ment leur vie. Car les riches ont desia tout saisi tant que les povres en demeurent nudz et tres souffre teux. Ancores sont plente de riches clercs qui ont des livres sans nombre duns et daultres richement adoubez pour che que len les tiengue a saiges et a bons clercs. Car ilz nen quierent plus avoir que

Last edit almost 2 years ago by Marie Richards
Page 61
Needs Review

Page 61

xxii

et iacobins qui se sont mis en religion pour lamour de dieu pour entendre et pour aprendre a dieu ser vir Dont nostre seigneur nous a fait si grant honneur et reverence que ilz retiennent toute la fleur de clergie en leurs ordres pour adrechier et pour exaul tier nostre mere sainte eglise par leur estude et par leur traveil. Car ilz ont moult bon voloir de servir nostre seigneur toute leur vie et daprendre les scien ces et la sainte escripture comme ceulx qui ont tout le monde habandonne. Si me samble que ilz font ainse comme firent ceulx qui bien arriere se misrent des hutins en leurs cloistres ensus des gens pour mieulx acquerre merite du ciel et de la terre. Si en a nostre seigneur fait grant bonte a tous ceulx qui en leurs cites les ont et en leurs casteaulx et en leurs villes. Car ilz ne servent pas de tricherie ne de ba rat. Ainchois se traveillent de sermonner pour les aultres gens mener a voie de verite. et soeuffrent souvent grant mesaise pour mettre a aise les aultres gens. Car je croy bien se ne fust par leur bonte et par leurs enseignemens que la chrestiente fut orendroit

Last edit over 1 year ago by Marie Richards
Page 62
Needs Review

Page 62

mal baillie et essillie de malheurete et derreur. Si se tiennent en che quilz ont empris comme ceulx qui ont mis jus toutes les richesses du monde sans y de rechief retourner. Si en ont moult bonne ma niere. Car pour lamour de nostre seigneur ilz ont pris la vie de pourete et plente daultres qui sont au monde qui prendent example a ceulx qui voient qui bien font. Si en devons rendre gra ces a dieu et adrechier noz coeurs a bien faire tant que par droit nous puissons aler a la glore de paradis par nostre bien fait de quoy dieu nous douit si bon povoir de le desservier que nous en soions parchonniers. Mais puis que vous avey ouy racompter comment les septs ars furent trouvez et par qui je men deporte a tant pour racompter quelz ilz sont et de quoy ilz servent. Car deulx procede tout sens humain et toute loeuvre que len fait des mains et toutes proesses et toutes habilitez et tous biens et toutes humi litez. Et pour che veul je en matere et substance convenable descripre les vertus de chascun diceulx

Last edit over 1 year ago by Marie Richards
Page 65
Needs Review

Page 65

xxiiii

le bien et le mal. Si vraiement que par bien fut cree et fait paradis et au contraire fut par le mal establi enfer le horrible et redoubtable. Chi par le de Rethorique.

[image: Jesus sitting on a teacher's throne, and three monks standing in front of him.]

LA Tierche des sept ars est appelle rethori que qui contient en substance droi ture raison et or donnanche de pa role si ne doit estre pour fole tenue Car les droix par quoy les iugemens sont fais. Et qui par raison et selon droit sont gardez et mainetenuz en la court des roys des prinches et des barons viennent et pro cedent de rethorique. De cest art furent extraittes les loix et les decrets qui ont mestier et servent en toutes causes et en tous droix. Qui bien sau roit lart de rethorique il congnoisteroit le droit

Last edit over 1 year ago by Marie Richards
Page 63
Needs Review

Page 63

xxiii

et dont ilz procedent parcialement et de leur na ture. Puis parlerons du monde et comment il est compose a la Reonde. Mais avant toute euvre nous voulons parler des sept ars libe raulx qui ne sont pas a oublier Et premie rement nous toucherons del art de gram maire qui est la premiere des sept ars et sans la quelle les aultres six ne poevent avoir entiere perfection.

[image: A seated teacher, holding a sheaf? duster? speaking to four students, three of whom are kneeling and one seated. One holds a book. The teacher and students are all tonsured. Form: Small miniature, 11 lines Text: Grammar]

Chi parle de gramaire LA premiere des sept ars si est gramaire dont pour le temps de maintenant il nen est pas sceu le quart temps sans la quel le art touteffois toutes aultres sci ences de clergie en espetial sont de petite recommandation pour

Last edit over 1 year ago by Marie Richards
Page 67
Needs Review

Page 67

xxv

ce poent estre qui na este maistre des sept ars tant qu'il en sache a droit dire la verite. Mais nous ne povons pas orendroit racompter ne declarer toutes les causes pour quoy. Car qui vouldroit sur telles besoingues desputer il lui convendroit savoir moult de chose et molt de glose. Qui bien sauroit lart darismetrique il pourroit sur toutes choses veoir ordonnanche. Par ordonnan che fut le monde cree et fait. et par ordonnance du roy tout puissant et souverain sera deffait quant il lui plaira. Chi parle de Geometrie:

[image: a monk sitting in front of a table on which are written various geometrical shapes. There is an odd hanging fabric in the background, as well as a window.]

LA quinte art est ap pellee geometrie la quelle vault plus a astrono mie que nulles des aultres ars Car par elle est compassee et me suree astronomie. Aussi est par geometrie me

Last edit over 1 year ago by Marie Richards
Page 68
Needs Review

Page 68

suree toute chose ou il ya mesure. Par geometrie poeut len savoir le cours des estoilles. qui tousjours vont et la grandeur du firmament et du soleil et de la lune et de la terre. Par geometrie poeut len sa voir la verite de toutes choses. et la quantite de tou tes choses ja si loingtaines ne seront pour tant que len les puist veoir ou choisir a loeul. Qui bien en tend geometrie il voit mesure en toutes maistri ses. Car par mesure fut le monde fait et toutes aultres choses haultes basses et parfondes Chi parle del art de Musique et dont elle procede.

[image: a seated monk holding a hammer in order to ring six hanging bells.]

LA sixiesme des sept ars cest mu sique. la quelle se for me de arismetrique. De cest art de musi que vient toute attem peranche. Et de cest art procede aucunement phisique. Car aussi comme musique accorde toutes choses qui se discor

Last edit over 1 year ago by Marie Richards
Displaying pages 11 - 20 of 259 in total