Page 44

OverviewTranscribeVersionsHelp

Facsimile

Transcription

Status: Needs Review
Show Translation

peurent comprendre pour quoy et comment tout le
monde estoit fait et compasse. Sicomme vous auez ouy
chi dessus. Si penserent lors que bien porroient savoir
et auoir raison daucunes choses puis quilz en auoient
lentendement du tout puissant den savoir en partie
Au moins de celles que ilz povoient veoir a leurs
yeulx combien que ilz fussent loings. Ainse vouldrent
ilz savair la raison de che quilz veoient mouuoir les
estoilles du firmament et de che quelles reluisoient si
cler Certes che fust la principale cause qui premiere
ment les mist en l'estude denquerre la science que pas
ilz ne savoient. Si sceurent bien que ilz enquerroient
plus tost des choses que ilz veoient nulles. Et pour che
furrent ilz esmenez de savoir et denquerre che quilz a
voient veu par maintez foiz mouvoir le firmament
si en vouldrent sauoir la verite et disoient que moult
bon faisoit savoir ce quil plaisoit a dieu et cognoistre
de ses naturelles euures pour plus parfaitement con
gnoistre et sauoir comment il fut dieu tout puissant
Car len ne poent sauoir ne trouuer nulles raisones
de dieu si non tant seulement par ses euures. Les

Notes and Questions

Please sign in to write a note for this page

Marie Richards

original folio 13v
Walters folio 18v
BL Royal MS 19 A IX 17v-18r
Caxton, ed. Prior, pp 22-23
Gossuin, ed. Prior, p 71

Marie Richards

Line 13: There is a line of text missing between "veoient" and "nulles." The BL ms. reads as follows:
"veoient que de celles dont ilz ne veoient nullez."