Page 60

OverviewTranscribeVersionsHelp

Facsimile

Transcription

Status: Needs Review
Show Translation

lentiers aprenoit il tousjours. Sicomme len treu
ve par ses faits il fut a bon astronomien et fut
moult ame en loheraine. Car il y demouroit moult
volentiers. Et ancores ya il de ses joiaulx beaux et
riches quil donna aux aglises comme bon preudhom
me que il fut. En verite il ama nostre seigneur sur
toute rien. Et moult diligenta en son temps de a
mener les sciences et la clergie en franche. Et ancores
y sont elles et y regnent par sa proesse. Si en est moult
bien pris au Rois qui apres lui sont venuz. Car a
tousjours il a eu paris conqueste science et clergie.
Or doint le tout puissant quelle se y entretiengue
et que la cite en puist estre a tousjours maintenue. Car
se lestude sen aloit de franche. chevalerie sen yroit apres
comme elle a tousjours fait. Car continuellement
se tient pres de lui. Si la retiengue le roy de franche pour
son preu. Car il porroit bien perdre son royaulme se
clergie se departait de franche. Car dieu qui lui a avan
chie et exaulchie sur tous aultres roys l'en desavanche
roit. Si seront en franche unes altres gens qui en
nostre temps y sont venuz che sont freres mineurs

Notes and Questions

Please sign in to write a note for this page

Marie Richards

original folio 21v
Walters folio 26v
BL Royal MS 19 A IX fol 26r-27r
Caxton, ed. Prior, pp 31-32
Gossuin, ed. Prior, 79