Page 159

OverviewTranscribeVersionsHelp

Facsimile

Transcription

Status: Needs Review
Show Translation

Lxxi

plusgrant. Alaine dhomme qui est pesante et de tres
pesante nature se tient ou milieu de lair sans piler et
sans fondement seulement par nature. Et pour che
est celui fol qui se merveille de chose que dieu fache.
Car nulle creature na le povoir de monstrer raison
pour quoy elles sont ou non. Car il nest nulle chose
tant soit petite dont len puist savoir la glose a la
verite comme elle est fors tant comme il plaist a
nostre seigneur. Par estre fonde en clergie poent len
savoir et entendre raison daulcunes choses et aussi
par nature si que raison ny scet que reprendre tant
comme ung homme en puisse enquerre qui euvre
en terre par nature. Mais nul si ne pourroit sa
voir pour quoy ne comment elles sont faittes
Che ne pourroit nul savoir certainement fors
dieu seulement qui la raison en scet et entendent .pour
N
Ous savoir ou enfer siet et que cest:-
vous avons declaire et devise la terre pardehors au mieulx que nous avons
bonnement peu Mais ores est expedient apres
che que dit est de savoir et enquerre quelz lieux et

Notes and Questions

Please sign in to write a note for this page

Marie Richards

original ms. Folio 71r
Walters ms. Folio 72r
BL Royal MS 19 A IX fol 81r-v
Caxton, ed. Prior, p. 105
Gossuin, ed. Prior, 138-139

Marie Richards

Line 1 ff: There are several lines of text missing here, found in BL mss.: Alaine dhomme qui est chaulde refroidist la chaulde chose Lair refroide par mouuemens et leaue qui est froide en eschauffe. La terre qui est pesante...