Page 234

OverviewTranscribeVersionsHelp

Facsimile

Transcription

Status: Needs Review
Show Translation

que incontinent morussent ne ne pouoient plus
vivre. Il fist aussi ung cheval darain. Lequel
garissoit tous chevaulx des maladies dont ilz
estoient entechiez tout aussi tost que le cheval
malade le regardoit. Il fonda aussi une grant
cite a merveilles dessus ung oeuf. par telle for
ce et par telle poeste que quant aulcun remoit
loeuf toute la cite en croisloit. Et de tant que len
le remuoit plus fort plus forment crosloit la ci
te. La cite et en hault en en plain et la mousche et
le cheval que virgille fist darain sont a naples et
la cage ou loeuf est. et sont illec veuz che nous ont
dit ceulx qui venuz en sont et qui moult desfoiz les
ont veuez. Aussi fist il ung jour faillir le feu par
toute rome. tellement que nul nen povoit point
avoir se il nen venoit querir a la nature dune
femme a tout une chandeille ou aultrement. Et
estoit celle femme fille dempereur et de grant da
me. laquelle paravant lui avoit fait ung grant
escandle et desplaisir. Touteffoiz ceulx qui estoient
venu querir de che feu nen povoient adrechier

Notes and Questions

Please sign in to write a note for this page

Marie Richards

original ms. Folio 108v
Walters ms. Folio 113v
BL Royal MS 19 A IX fols 127r-v
Caxton, ed. Prior, p. 158
Gossuin, ed. Prior, 184-185

Marie Richards

line 16: fairly loose translation of "a la nature d'une femme"