Page 268

OverviewTranscribeVersionsHelp

Facsimile

Transcription

Status: Needs Review
Show Translation

les jours de monde sires et roys de toute la monarchie
du monde terrien et quil en peust faire tous ses comman
demens par ung si que il fut ung seul jour hors de pa
radis. Car la est la vie pardurable et la est la parfaite
et inestimable joie qui oncques fut ne jamais sera. La
est chascune chose establie et certaine a tousjours mais
sans fin et sans commenchement ne jamais ne fauldra
ne jamais naura aulcune doubtance de mort ne de
maladie de doleur dangoisse ne de paour ne de courroz
ne de traveil ne de paine ne de povrete ne de chaitivete
ne de nulle tribulation qui jamais lui puissent adve
nir en nulle maniere du monde qui en paradis aura
sa mansion. Ainchois y sera continuellement en joie
en soulaz en leese en benevrete et en tous delices et biens
pardurables et sans nulle fin. Et si aura plus de conso
lation que nul ne sauroit penser estimer ne racompter
tant y sceust son engin emploier pour entendre quest
de paradis et denfer selon nostre declaration dessusditte
Et avec che le firmament et les estoilles et les sept pla
nettes. Je vous presente ya aprees la figure a laquelle vous
pourez moult prouffiter se y volez appliquier vostre entendement

Notes and Questions

Please sign in to write a note for this page

Marie Richards

original ms. Folio 125v
Walters ms. Folio 130v
BL Royal MS 19 A IX fols 148r-v
Caxton, ed. Prior, pp 179-181
Gossuin, ed. Prior, 200-201