163r

OverviewVersionsHelp

Facsimile

Transcription

A

Quil meisent lor entencions
Apres ceste vie volage
Car par nature et par langage
Doivent il tot amer clergie
Et aprendre tote lor vie
Car charlemaine molt ama
Philosophie et avanca
En france de tot son pooir
Tos les bons clers quil pot avoir
Por aprendre cele clergie
Quil ne perdissent segnorie
Mandoit et retenoit o lui
Mainte paine ot et maint anui
Por crestiente avancier
Onques por ce ne vout laissier
Quil ne tenist clergie pres
Volentiers aprist et ades
Et sot asses dastrenomie
Si com il reconte en sa vie
Qui est amee en loheraine
Ou il fu par mainte semaine
Car molt ama le lieu et lestre
Si voloit par maintes fois estre
Encore i a de ses joiaus
En liglise riches et bieaus
Quil i dona comme prudom
Car molt ama deu et son non
Et se pena tote sa vie
Damener en france clergie
Encore i est encore i regne
Par la proiere charlemaine
Sen est al roi molt bien cheu
Que ensi len est avenu
Car a tos jors ont conqueste
Sens et clergie en lor cite
Sil labeoit a retenir
Et la vile en pais maintenir
Car se clergie si tenoit
Chevalerie le sievroit
Alsi com ele a fait ades
Car tos jors se tient de li pres
Si la retiegne por son preu
Car tost porroit perdre son lou
Se clergie sen departoit
Car deus les ades vanceroit
Qui ore len a avancie
En terre sor tos essauchie
Si sont encore un autre gens
Qui sont venu a notre tens
Jacobin et frere menor
Qui se sont mis por deu amor

B

En religion por entendre
Por deu servir et por aprendre
Dont deus nos a fait grant honor
Car il retienent or la flor
De clergie por essauchier
Crestiente et adrecier
Par lor travail par lor estude
Dont il nont pas pensee dure
De deu servir tote lor vie
Et aprendre sens et clergie
Com cil qui le monde ont gerpi
Si samble quil ont fait ensi
Com cil qui en ariere firent
Qui en lor closure se mirent
En sus des gens por mieus enquerre
Verite en ciel et en terre
Sien a fait deus grant bonte
Ceaus qui les ont en lor cite
En lor castiaus et en lor viles
Car il ne servent pas deghiles
Ains se pament de sermoner
Por les autres en bien torner
Et sosfrent sovent et mesaise
Por les autres metre a aise
Car se ne fust par lor bontes
Jo quic bien que crestientes
Fust malement ore assaillie
De mescreance et mal baillie
Si se tienent en lor enprise
Com cil qui la cure i ont mise
Du siecle sans baer ariere
Si auront molt bone maniere
Car en povrete se sont mis
Por deu et por tos ses amis
Et maint altre al monde qui sont
Et ceaus quil voient qui bien font
Si en devons deu gracier
Et nos cuers en bien avancier
Tant que par droit nos puisons traire
Es sains ciels par nostre prov faire
Dont deus nos doinst si bon pooir
Que nos puison estre si oir
Mais de ce lairons ore ester
Por ce vos volrons a conter
Com les .vii. ars furent trovees
De ceaus de bones renomees
Si vos dirons de lor afaire
Un petit quele sevent faire
Car deles muet tot sens humains
Et tote oevre faite as mains
Tote profecce et apertes

C

Tous biens et tos humilites
Por ce me somont ma nature
Descrire luevre de cascune
Et puis de nature dou monde
Com il est fais a la reonde
Mais des .vii. ars dirons avant
Com ne doit pas geter avant

La maniere des .vii. ars

La premeraine des .vii. ars
Dont il nest pas seu li quars
Altans dore si est gramaires
Mais laquele riens ne vaut gaires
Qui de clergie voille aprendre
Car petit puet sans li entendre
Gramaire si est fondemens
De clergie et commencemens
Co est la porte de science
Parcoi on vient a sapience
Des letres en gramaire escole
Qui ensegne a former parole
Soit en latin ou en romans
Quen tel langage parlans
Qui bien saroit tote gramaire
Tote parole saroit faire
Par parole fist deus le monde
Car sentence parole monde
La seconde ars si est logique
Con apele dialetike
Ceste si prueve voir et faus
Par coi on conoist bien et maus
Qui bien saroit logique tote
Bien et mal proveroit sans doute
Por bien fu cries paradis
Et por mal infer establis
La tierce rectorique a non
Qui est droiture de raison
Et ordenee de parole
Quele ne soit tenue a fole
De ceste sont li droit estrait
Par coi li jugement fu fait
Qui esgarde sont de raison
En cort de roi et de baron
Et for juge les gloses males
De cest art furent decretales
Estraites et decres et lois
Qui mestier ont enteter lois
Qui rectorique bien saroit
Il conistroit et tort et droit
Par tort faire est li hom perdus
Et par droit salve ses vertus
La quarte a nom arematique

D

Cele vient apres rectorique
Et enmi les .vii. ars est mise
Car sans li ne porroit estre asise
Nule des ars parfitement
Ne bien seue entierement
Devant que on sache cest art
Car totes i prendent lor part
Ne ne porent estre sans li
Por co fu ele mise enmi
Les .vii. ars iluec tient son nombre
De cestui vienent tot li nombre
Parcoi trestot et croist et naist
Car sans nonbre nule riens nest
Mais poi voi comment ce puet estre
Qui des .vii. ars na eu maistre
Tant que il en sache adroit lire
Si ne porrons pas tot ci lire
Car qui veut respondre tel cose
Molt li covient
Savoir de glose
Carimatique saroit bien
Il verroit ordene en tote rien
Par ordene fu li mondes fais
Et par ordene sera desfais
La quinte a nom Geometrie
Que plus vaut a astronomie
Que nule qui ci soit nomee
Par lui est ele mesuree
Car ele compasse et mesure
Tote riens ou il a mesure
Par lui puet on savoir le cors
Des estoiles qui vont tos jors
Et la grandor du firmament
Soleil lune terre ensement
Par lui set on de verite
De tote rien la quantite
Ja si lonctaine ne sera
Mais que le voie jus que la
Qui bien entent Geometrie
Voit mesure encore maistrie
Par mesure fu fais li mons
Et hautes coses et parfons
La sisimes ars est musique
Qui le forme darimatique
De cestui muet tote atenprance
Et deli fisique savance
Car alsi com musique acorde
Tot ce quen son cuer discorde
Et a concordance ramaine
Tot ensi fisique se paine
De ramener nature a point

[Top-right corner of the page, in pencil: 163]

Notes and Questions

Nobody has written a note for this page yet

Please sign in to write a note for this page