Page 267

OverviewTranscribeVersionsHelp

Facsimile

Transcription

Status: Needs Review
Show Translation

C.xxv.

entendre quest paradis. Et comment grant joie ceux
y ont ausquelz nostre seigneur dieu lottroie. Le meilleur
clerc de tout le monde et le plus soubtil et tout le
mieulx parlant que oncques fut vivant en terre ne
qui jamais y poeut estre a nul jour du monde et eult
ung milier de langues parlans et chascune de ches
langues parlast par soy et eult mil coeurs dedens
son corps les plus soubtilz et les plus memoratifz
que len pourroit ne prendre en tout le monde a
choisir pour mieulx entendre et experiementer. Et
che fut chose qui peust estre et qui advenir peust
qui peussent venir ensemble en corps dhomme et
puis peussent penser tousjours a tout le mieulx que
ilz deussent a descripre et a deviser lestat de paradis
et chascune langue si peust dire et declairer linti
on de chascun coeur si ne pourroient ilz jamais en
nulle maniere du monde dire ne racompter ne en
parole ne en rime la miliesme partie de la grant
joie que le plus povre de ceulx qui y sont ou seront
y auront. Et honny soit qui la ne sera. Car ceulx
qui seront en paradis ne voldroient pas estre tous

Notes and Questions

Please sign in to write a note for this page

Marie Richards

original ms. Folio 125r
Walters ms. Folio 130r
BL Royal MS 19 A IX fols 147v-148r
Caxton, ed. Prior, p 179
Gossuin, ed. Prior, 200