BnF. Bibliothèque de l'Arsenal. Ms-3516

ReadAboutContentsVersionsHelp
172v

172v

In use: No

A

Ains fut tot ingalment sans fin Et se la terre fust plus grans Si fust li ombres eslargans Sel poes prover sans figure Prendes alcune cose oscure Qui puisse retenir lumiere Si comme fait ou fons ou piere Ou autre riens qui soit ensi Con ne puisse veoir parmi Et devant vos eus le metes Contre ce que veoir porres Ciel ou terre ou ce qui vos plaist Se cele cose plus large nest Quentre vos .ii. eus a de loing Ele vos toldra pres et loing Aveoir plus par derier aus Et se la cose est tot ingals Al loing quele est entre vo .ii. eus Par fine verte le sachies Al tant vos en toldra avant Com cele cose aura de grant Se la cose a mains de grandor Quentre vos eus a de longor Mains vos toldra veoir ades Quele nest large loing ne pres De ce contre veoir porres Et quant la cose plus metres Pres de vos eus tant porres plus Veoir de lautre part ensus Tant que veoir le porres tote Ensi est dou soleil sans doute Que la terre passe en grandor Si quil voit tot le ciel entor Et les estoiles clarte rent Quant quil en a el firmament

Por coi on ne voit les estoiles de jor

Tot ades desur et desous Mais celes qui sont entre nos De jor ne poons nos veoir Car il nos en tolt le pooir Par sa clarte que si est grans Si com des candoilles ardans Quen sus de nos par nuit veons Sun grant fu entreles et nos Fust lors et rendist La lumiere Il nos tousist veoir deriere La candoille de nostre esgart

B

Qui lors remetroit dautre part Le fu loing deriere no dos Si porriemes veoir tantost Devant nos les ardans candeilles Altretant vos di des estoiles Con ne puet pas veoir de jors Tant com li solaus fait son cors Sor terre quant par desor est Si les veons tant quil remest Celes qui par jors sor nos sont En este iceles resont En yver par nuit desor nos Celes deste sont desor nos Car celes quen este veons En yver veir ne poons Car li solaus qui va encor Nos tolt de celes lesplendor Quil sont par jor la ou il est Tant quen sus Deles se retraist Mais totes sont enluminees Quel part queles soient tornees Ades et de nuit et de jor Tant com li solaus va entor Haut et bas resplendist ades Fors ce que de la terre est pres Tant comme li ombres puet prendre Ne puet li solaus Clarte rendre Car nos poons par la figure Entendre quele nos figure Ensi li ombres se descroist Par le soleil que plus pres est De la terre et fenist en coing Et dure de terre plus loing Que la terre ne soit en haut Et desus la lune de faict

Por coi on ne voit le soleil de nuit

La terre est ce Que nos desfent Le jor que le soleil nos rent Se la terre estoit clere en li Com le peust veoir parmi On verroit le soleil tos jors Par desus terre et par desos Mais ce quele est oscure en li Le nos tolt a veoir ensi

C

Et fait lombre venir avant Si com ele vait tornoiant Encontre le soleil tos jors Et fait tot autre Tant de cors Entor la terre com il fait Con cil ca des contre li vait Quant lisolaus al matin nest Li ombres en occident est Et quant il est endroit midi La terre habonde desos li Et quant il couche en occident Li ombres est en oriant Quant lisolaus est de sos nos Lors avons nos ombre vers nos Qui ades sen va abaissant Le coing par de vers oriant Tant que lisolaus nos reluist Qui le jor rent et tolt la nuit En ces .ii. figures ici Le poes veoir altre si

[Diagram]

Coment la lune rechoit lumiere

Puis que jor et nuit entendes Apres la lune revees Coment ele rachoit lumiere Dou soleil en itel maniere Ca des est ou que ele soit La moitie plaine a son droit Quant plus reonde la verrons Adonques prime lapelons Mais quant plus loing est dou soleil Tant en voit on plus dapareil

Last edit about 5 hours ago by benjamin.kozlowski
173r

173r

A

Et quant ele est tot droit desos Lors napeirt ele par a nos Car lors est ele entre la terre Et le soleil que le va querre Si que le est clere par de la Et oscure par devers cha Et por ce nen veons nos point Et quant ele a passe le point Qui sus dou soleil se remue Lors apeirt sa clarte cornue Et com se va plus esloignant Tant nos apeirt plus de luisant Dus ca tant que le apeirt de mie Et lort a la quarte partie De son cercle a le entor Ou cascun mois parfait son tor Si sen va ades esloignant Et sa clarte ades croissant Tant que tot apeirt clere et bele En semblance dune roele Mais lors traist ele plus ensus Dou soleil com ele puer plus En son cercle par dautre part Droitement devers son esgart Si que la plus en luminee Est tote devers nos tornee Et lors est la terre entre .ii. Si nes puet on veir ans .ii. Sor terre se molt petit non Mais lun des .ii. veoir puet en Dus cal colchier dus que il naist Et li autres de sos terre est Des quil repairt vers oriant Et lors voit on cele colchant Pour ce nes puet on par veoir Ans .ii. ensanble[!] main et soir Mais la lune qui a parfait La moitie de son tor sen vait Des lor dou soleil aprochant Et sa clartes amenuisant Tant quele nos apeirt demie Et lors a la tierce partie Car lors a ele .iii. quartiers De son cercle tos entiers Et est du soleil si prochaine Com a la quarte premeraine Mais ades sen aproche plus Tant que cornue apert cha jus Et dautre part si com devant Ensi sen va tot de faillant

B

Et va aprochant du soleil Tant com ni voit point dapareil En i ceste figure ci Poes veoir ce que io[?] di[?]

[Diagram: This diagram is labeled (label: Eslipce de lune), but the illustrator merely managed to arrange some red eggs on a black circle. These eggs represent the moon in its different phases of a lunar eclipse. The circle is the moon's orbit. The reader has to image the sun outside the orbit on the topper left corner. The earth in the center of the orbit, i.e. where the label is. The lunar eclipse would occur when the sun, earth and moon form a straight line. In this diagram this would happen if the moon is in the bottom right position.]

Coment lesclipce de la lune vient A la lune sovent avient Que clarte perdre le covient Et lors quant ele apeirt plus plaine Si de vient ensi comme vaine Petit et petit de faillant Bien aver ci cha devant Comment ele rechoit lumiere La moitie du soleil entiere Mais quant esclipse li coviant Nule part clarte ne li vient Et se ne li avient fors lors Que la moitie de son cors Que vers le soleil est tornee Ne soit ades en luminee Mais la lune qui par ne vait Si droit comme li solaus fait Passe alcune fois part el voie Que la terre tote lombroie Car la terre est plus grant de li Et por ce lombroie ele si Car entraus .ii. est une ligne Tant comme la lune decline Si com ses cors est plus in ieaus Et lors le refiert li solaus De ses rais et clarte li rent Par coi sa lumiere reprent Mais com mains passe par cel ombre Tant li tolt il mains et encombre De sa clarte que le rechoit Du soleil quel part que le soit Fors quant a lombre se doit prendre

C

Si poes ce ensi entendre Cune ligne passoit par mi La terre que le point en mi Tot outre danbes .ii. pars fors Et passast par outre le cors Du soleil par droit par esgart Li autres chies De lautre part Qui durroit de terre en si loing Passerent tot par mi le coing Del ombre tos jors par en qui La lune qui va par iki De la et de cha Cascun mois Passe par mi alcune fois Et lors chiet ele De dens lombre Qui de tantes fois si encombre La clarte du soleil venir Que a li ne puet avenir Et com plus est en droit la ligne De tant plus sa clarte decline Alsi voit on alcune fois La lune en milieu de son mois Quant plus est plaine ne entir Et sa clarte tote oscurcir De dens une nuit Et reprendre Que vos poes ici entendre

[Diagram]

Li eclipces del soleil Cu soleil qui pert se splendor alcune fois en mi le jor

Last edit about 5 hours ago by benjamin.kozlowski
173v

173v

A Et va ensi com en declin Com apele en sclipce en latin Cou est defaute de lumiere Qui avient en itel maniere Quant la lune qui va desos Vient entre le soleil et nos Tot droit en mi la droite ligne Si covient que le nos de tiegne La clarte du soleil en haut Si quil nos samble Quil defaut Car la lune nest par si pure Que li solaus puisse Outre luire Si com par mi .i. autre estoile Tot alsi com de la candoille Qui loing de nostre Esgart seroit Puis tendissies la main adroit De la candoille a vovene La clarte vos seroit tolue De la candoille en vostre esgart Puis ne verrier cele part Com la main puis en droit metrer Mains de la candoille verrer Tant que point nen verrer iki De lesclipse altre tel vos di Quentre le soleil et la lune Nont par une voie commune Ains a la lune .i. altre voie Qui de cele .i. poi se desvoie Par coi si vos covient estendre Un fil de vostre Esgart tot droit Jus cal soleil quant on le voit En si estendre ce le ligne dont soventes fois se decline La lune ou de cha ou de la Cascun mois com cele qui va Par de ses le soleil a des Mais quant de cele ligne est pres Qui le passe tot droit par mi Si nos tolt le soleil iki Si que veoir nel poons par Tant com ele maint en cel pas Lois fait ele ariere .i. ombre Qui les rais dou Soleil encombre

B Avenir cele part en terre Qui en droit le soleil se serre Et cil qui sont lors cele part Lombre ont deriere Lor esgart Mais ne peut par communement Par tot le monde a tote gent Car la lune si grant nest mie Com la terre de grant nest mie Por ce que tote nos ombroie Fois la ovele chiet en voie De la lingne ca droit le serre Que mi le soleil et terre Dont li philosophe soloient Aler la ou il le savoient Quil avoient que par lor sens Por prover le lor et le reys Et le coses qui avenoient Dont mains A fairer esprovoient Porcoi il prisoient deu plus Ensi veons nos cha de jus Qui lisolaus la ligne paise tant comme la lune est plus basse Et sen va ades erloignant tant quil apeirt si com de vant Et la lune qui va aprer peirt cornue .iii. iors apres de ceste esclipce poes ci entendre ce ca ver oi ci le demostre la figure si com lai dit en escripture

[DIAGRAM: Sonnenfinsternis und Mondfinsternis]

Li esclipce qui avint en la mort Jhesu Christ

C Ensi com la lune nos tolt Le soleil ensi se reclot La terre la clarte sovent Si com ever ci de vant Mais esclipse estre ne porroit De la lune porrient qui soit Fors Quant ele se peut plus plaine Ne du soleil par nisle paine Fors en de faute de la lune Se deus qui puet muer cascune Cosei? et refaire ason plaisir Ne le faisoit si avenir Ensi com il fist cele fois Que Jhesu crist fu mis en crois Que la clartes dou ior failli Si com entre none et miedi Et si estoit la lune ensus Dou soleil com ele pot plus Comme cele qui plaine estoit Et de sos terre demoroit Aillors fu et iors fu oscurs Com nuis qui plus dont estre purs Dont Saint Denis core est en France En grece estoit en grant clers estoit Et dastrenomie savoit Quant il vit cele oscurte grant Si sen merveilla durement Et trova par astrenomie Que ce no pooit estre mie Par nature ne par raison Lors dist vne parole oscure Ou li deus dist il de nature Su efre grant laidure et tort Ou tos li mondes se descort Et se desjoint por defaillir Comme cil qui veut defenir Et pensa cil grant deus estoit Qui de sor tos pooir avoit Com cil qui creoit pluisors deus lonc sa loi estre enpluisors lieus Lors fist .i. autel mist? en sus Derier tos? les autores ou nus Naprochoit fors il seulement Com nel veist a aperteinent Et la pela quant lor veu Lautel de deu desconeu Si la ora et chier le tint

Last edit 2 days ago by benjamin.kozlowski
174r

174r

A

Tant que saint pols cele part vint Com cil qui a Grant clerc le sot Dont il le converti plus tost Par miracle et par clergie Si com il nos conte en savie Ensi devint cil creitiens Qui tos jors ot este paiens Par sa clergie et par son sens Ou il ne pardi fors son sens Tels esclipces nel de cut mie Parce quil sot dastrenomie Ains en devint puis si proudon Quen paradis en alenon Tels esclipces oi aves Se vos en tendre levoles Ja pis nen a res se miels non Car cest signification Et alcune grant de mostrance De sachies de fi sans doutance Si troevent astrenomien Si com de faute das cun bien Chier tans de guerre ou de rois Ou mors de contes ou de rois Qui avenir doivent en terre Tant que par raison on puet querre Or vos dirons por coi cefu Cele esclipce que si grant fu Senefia le mort jesu Si dut avenir altrement Por deu ne por nul altre gent Sires et rois est par droiture Les autres par nature avienent Quen terre lor vertu retienent Des coses qui sont avenir Si com il covient avenir Quan quil a en terre briefment Deus ne fist pas le firmament Ne les estoiles por noient Qui desor nos vont tornoiant Ains lor dona nons et vertus En ciel et en terre cha jus Cascune solonc sa poisance A sa vertu et sapoisance Nest riens que nait alcun pooir Itel com ele puet avoir Si lairons ore atant ester Des esclipces por raconteir De la vertu dou firmament Et des estoiles ensement Qui bien en saroit les vortus

B

Il savroit quan quil a cha jus Par raison par droite nature Com bien la cose fust escure De la vertu dou ciel et des estoiles Ore oies de cele science Par coi on vient a sapience Des coses conoistre et enquerre Que puent avenir sor terre Por ovrer de droite nature Que par le monde se figure Li ciels ou les estoiles sont Estrument de nature a mont Par coi ele oevre tot ades Sicom deus veut et loing et pres De tot ce al a conoissance Qui set conoistre la poissance Des estoiles qui el ciel sont Quen laterre lor vertus ont Qui deus otroia a cascune Et al soleil et a la lune Qui al monde font clarte naistre Et sans qui rien ne vient en estre Et par eles naist et conroit Tote rien qui en cest mont soit Qui fin a et commencement Ensi le veut deus et consent Totes diversites qui sont Es gens qui diversites ont Sone de corage et de faiture Et quant quil avient par nature En herbes en plantes en bestes Avient par les vertus celestes Qui deus as estoiles dona Quant le monde premers forma Et par nature ens les mist Entor le monde aler les fist Contre le tor del firmament Par le tor et par lor movement Et par la vertu del ciel vit Tote la riens quan terre vit Se deu venist ore a plaisir Qui le ciel feist coi tenir Quil ne tornast a la reonde Il na nule riens en cest monde Vivant qui movoir se peust Ne qui en soi nul sens eust Rient plus cuns mors Qui riens ne sent En qui na sens ne movement Com cil qui de vie na point

C

Et tres tot en altre tel point Com chascune cose seroit A leure que solaus iroit Sans movoir tot alsi seroient Jamais ne sere moveroient Tant cal ciel aroit movement Et lors reseroit altrement Mais qui lors de son sens porroit User et veoir que seroit Mult porroit veoir de sanblances Et de diverses contenances Et altres gens qui ce savroient Premuer ne se porroient Se movement el ciel neust Il nest riens que vivre peust En terre car deus ne voldroit Qui tot volt establir a droit Ensi volt deus former le monde A qui tote vertus abonde Ainc riens par li faite ne fu A qui il ne donast vertu Tele com el devoit avoir Altrement neust il pooir Fait alcune riens oltreement Et sans raison et pornoient Mais il ne le fut pas ensi Car nule riens ni de failli Les estoiles fut et cria Et cascune vertu dona Et en qui ensi ne le veut croire En li nen a sens ne memoire Car nos veons apertement Qui la lune lumiererent Et nos le veons tot plaine Si na li hom menbre ne vaine Qui plus ne soit plaine dumors Qui lors quant ele est en decors Ensi avient de totes bestes Qui plus ont de molles en testes Neis la mer meismes en enfle Et a son decors se des enfle Tant que ce vient al mois apres Dont cil qui de la mer sont pres Quant la lune doit estre plaine Cascuns daus samoisme emmaine Et ses loignent de lor manoir Ou il vont en haut heu manoir Tant que la mer sen va ariere Cascun mois sont manere Et tot ce avient par la lune Qui des .vii. planetes est une

D

Si voit on du soleil ensi Que quant il aproce de ci Et il re commence a monter Si fait la terre fruit porter Et fait paroir foilles et flors Et revenir totes verdors Et oisel commencent lor cans Por la doucor del novel tans Et quant il prent a rabaissier Si nos fait yver aprocher Et fait foilles et flors faillir Tant quil se prent a revenir Et puis que .ii. estoiles ont Tois vertus que tel coses font Les autres quel ciel sont portraites Ne sont mie por noient faites Mais a cascune sa droiture Et sa vertu solonc nature Et parce les diversites sont Des coses qui entieres sont Et les remuances du tans Li uns vient tart lautres par tans Des fruis quan tere fait venir Lun an vient tost Lautre tart fait faillir En .i. an sont plus tost meur Quen .i. autre et plus aseur De tempes et dautres grevances Si sont asses dautres muances Icest an est moistes et dous Et .i. autres pluet et ventous Il avient des yvers souent Quil se cangent asses souent Que li un est frois et pluiens Plus que lautres est anieus Et .i. autre mains sans peril Lun voit on chier et lautre vil Dalcune riens et pus voit on Quil se cange com nos veon Que de ce dont plus est cel an Anne nant plente a grant lanne an Quen .i. autre en aon chierte Et ce caltres tans a plente Revient mieus et pus tot ades Quen cel an devant ne apres Totes ces diversites font Les estoiles qui el ciel sont Mais cest par la volente deu Que cascune a mis en son lieu Ou son cors fait naturalment Et cascune diversement

Last edit 6 days ago by SJLahey
174v

174v

In use: no

A

Car sautre riens navoit sonus Ou tans fors li solaus sans plus Com ca qui va ingalment Cascun an par le firmament Et en estey altretant monte Com il fait lautre par tel conte Que tus ivers altant descent Et cascuns iva ingalment Tant quil revient tot droit a point Lautre an a des En son droit point Ou devant sachent sovent bien Cil qui sont astrenomien Quil va cher kant le ciel entor Et la ou il est en cest jor Il isera dui en .i. an La meimes parce set lan Que sautre estoile ni avoit Ses pooirs altrement iroit Tot han seroient samblant Cascun rels com il verroient .i. Genviers a lautre Genvier .i. fevriers a lautre fevrier Et des autres .x. mois ensi Car li solaus va tot ensi En .i. mois com il fait apres Quant en cel mois rest ensi pres Et li jors dui resambleroit Celui dui en .i. an tot droit De calt de froit de vent de pluie Et hautre lonc lor anvie Cascuns ensi com li ans dure Chi covenroit il par nature Tot li y ver et li estey Qui onques avroient estey Ne qui jamais estre porroient Nule diversite naroient De tot le tans verroient il Quil seroient tot chier ou vil Tot seroient ades pareil Com cil qui va par le soleil Seroient ades demene Et escaufe et governe Car il va ingillment tos jors Et cascun an par fait son cors Et tient ades sa droite voie Com cil qui point ne se desvoie Mais ensi com est li droit voiles De totes les autres estoiles

B

Qui desor retes enlumine Et de totes est la plus fine Par la grant grace quen liest De totes coses par liest Et plus ade pooir en terre Des coses que on puet enquerre Nature ne raison ne droit Que nule autre estoile qui soit Mais al cune fois Le refraignent Ses coses et plus li engraignent Lonc ce que eles sont en loing Ont eles alcune fois besoing Ensi comme on voit dun roi Qui est plus sires endroit soi Et sa hautece est plus poisans Que nul autre homme deses gens Et se hont sovent mestier Com cil que li doivent aidier Car com plus pres est de ses gens Tant est il plus fors et poisans Et com plus de ses gens ses loigne Tant fait il mains de sa besoigne Du soleil altre tel vos di Qui est si com aver oi Des estoiles li plus poisans Et plus vertueus et plus grans Dont en terre a plus de pooir Caltre estoile ni puisse avoir Li autre lor pooir i ont Cascune si plus eles sont Mais pus que conte vos avons Al plus briefment que nos sauons De la vertu du firmament Si vos dirons apres briement Comment mesures fu li mondes En hautes coses et parfondes De lonc et de le totes pars Par ceaus qui sorent les .vii. ars Dont Geometrie est li une Par coi li solaus et la lune Et la terre et li firmamens Sont mesure et fors et ens Com bien casus a de gran dor Et com bien il a de longor De terre juscal firmament Et des estoiles ensement Car cest trove par droit esgait Et cil qui troverent cest art Virent que il ne porent mie Savoir droite dastrenomie

C

No tes estoiles la nature Sans riens savoir De lor mesure Porce les voldrent mesurer Et tote la grandor prover De la reondece dou monde Quant premiers Voldrent la grandor Dou monde mesurer entor La terre premiers mesurerent Parcoi la hautece proverent Des estoiles et le grandor Et le firmament tot entor Car ne sorent aillors trover Plus grant mesure a mesurer Combien ele est avironee Et combien ele est compassee Et combien a par mi despes Senquisent de la lune apres Parce que le est la plus procaine De la terre et plus hautaine Pus voldrent du soleil enquerre Combien il a desous la terre Et combien ses cors a de grant Si le troverent molt plus grant Qui tote la tere dasses Quant ces .iii. orent mesures Le soleil le lune et la terre Si porent legierement enquerre Des autres estoiles apres Qui vienent par deseure en pres Combien casoune est loing et pres De ce savoir furent en gres De la grandece de la lune Dont il ne troverent nes une Que ses cors nait plus de grandor Que la terre trestot entor Fors .iii. des planetes sans plus Ce est mercures et venus Et la tierce si est la lune De ce sont les .iii. dont cascune Est plus petite que la terre Done cascuns puet Molt bien enquerre Sil set lart de Giometrie Et avoec ce dastrenomie Que il le puissent esprover Voldrons nos apres raconterre Combien la terre est longhe en li Et com ele a despes par mi Et com la lune est longe desus

D

Et dou soleil qui est ensus Combien cascun de grandor a Comment Tholomeus les proua Des estoiles du firmament Vos rediromes ensement De la grandor de la noblece Et dou firmament la bautece De tot ce vos dirons le grant Mais dou roi vos dirons avant Qui Tholomeus ot anon Que tant sot de demostrisons Que ces coses volt en cher kier Et astrenomie ot molt chier Si vos dirons dalcun afaire Qui ne vos seront par contraire Soir le voles et entendre Alcun bien i poes aprendre Et plus apres vos mesurrons La terre signor sarons Me entendes de Tholomeu Et des autres gens Por vo preu Dou roi Tholomeu Et des autres gens Dastrenomie fu soltis Tholomeus qui fu rois gentis .i. des rois fu qui tuit Egypte Il tuit la terre maint jor quite Pluisors rois Tholomeus jot Mais ce fu cil qui plus ensot Et des estoiles plus enquist Que nos des auorer dont il fist Maint livre et maint bel estrument Porcoi on prove apartement De terre tote la grandece Et dou firmament la hautece Comment les estoiles lor cors Font tos tans de nuit et de jors Par lui furent trove premiers Les oreloges des mostiers Que les eures des jor anoncent Et des nuis quant eles acorcent Et bien ont mests as eglyses Por adroit faire lor services De jor et de uit adroit eure Car Deus aime molt qui la eure Et qui le sert entierement Cascun jor ordeneement Car les orisons com recite Cas com jor adroite eure eslite Plaist a Deu plus que cil ne font

Last edit 1 day ago by SJLahey
Displaying Page 26 - 30 of 41 in total